Peche carpe : Il fait beau !

Posté par admin - 28/08/2013

Par TEDDY

Après quelques mois de mauvais temps, le soleil est enfin arrivé ! Des températures qui frôlent les 40°C au soleil…

Je me suis décidé avec ces chaleurs de pêcher une nuit. A 19h  je commence à mettre mes affaires dans la voiture pour une session de quelques heures…
J’arrive sur un plan d’eau de quelques hectares. Les poissons sont actifs et je remarque beaucoup de sauts sur les bordures d’en face ainsi que dans le milieu du lac. Je décide donc de passer un coup de repère sondeur. A 70 mètres je trouve un endroit plus profond. Je mettrai une canne ici, et une autre sur la bordure d’en face.
Ma pêche ce fera à deux cannes car je n’ai pas de temps à perdre vu le peu de temps de pêche. La canne plus au large sera équipée d’un Chod-rig .Cela me permettra d’atteindre de très longues distances eschée d’une pop-up fluo.
Celle au repère sondeur pêchera avec un montage simple mais très efficace le Blows back rig, elle sera eschée d’une bouillette dense.
Arrivé sur le plan d’eau à 20h, les cannes seront en action de pêche à 20h30. Quelques heures plus tard mon coéquipier de pêche a un départ. Et pendant qu’il prend contact avec le poisson, c’est  sa seconde canne qui se met à dérouler. Ce sera donc un doublé… Nous sortirons tous les deux nos poissons de l’eau mais pas bien gros. Ce n’est pas très grave, nous ne rentrerons pas à la maison« capot ».
La soirée fut longue, très longue… Aucun bip, ce ne sera qu’au petit matin vers les 5h que ma canne placée sur la berge d’en face fera son boulot. Je prendrais contact avec le poisson et je sortirais une jolie petite commune. Je relancerais ma canne au même endroit et quelques heures plus tard les bips  de l’autre canne  me feront lever pour une brème.
Malheureusement, nous sommes partis de bonne heure, sur les coups de 10h, à cause de la chaleur annoncée en plein après-midi. La pêche ne fut pas très bonne mais nous ne sommes pas « capot » cela et donc déjà gagné !

Mon conseil matériel Peche Direct :

1) Epuisette avec flotteur Carpe Direct
2) Flotteurs marqueurs Carpe Direct

Mots-clefs :, , , ,

Carnassiers : Black bass à vue !

Posté par admin - 23/08/2013

Par LAURENT

En été, la technique de pêche la plus rentable et la plus passionnante pour le black bass est de loin la pêche à vue. Dès les premiers beaux jours, les bass ont le nez en l’air et maraudent en surface à la recherche de quelque chose de comestible.

Equipez vous « light ». Un gilet, des polarisantes, une boite de leurres et le tour est joué. Je monte une canne spinning et souvent un ensemble casting pour les leurres durs, poppers et stickbaits en particulier. Maintenant que vous avez compris la philosophie de cette pêche, faites le sioux ! Avancer lentement et scruter les bordures mais aussi les obstacles et les gros herbiers. Il est bien rare qu’un beau black n’y ait pas trouvé refuge. Si vous pêchez en rivière lente les grandes plages où se regroupent les alevins de l’année, les abords d’obstacles, sont excellents. En plan d’eau ou anciennes gravières, cherchez les hauts fonds et les concentrations de plantes aquatiques comme les massettes et les nénuphars. Attention on rencontre parfois de gros blacks sur des postes inattendus comme des digues par exemple simplement parce qu’une grosse concentration de nourriture (souvent des têtards) leur font perdre un peu de leur méfiance.

Rester planqué !

Soignez toujours votre approche, essayez de voir ces diables verts sans vous faire repérer. En général dès que je vois un poisson de taille correcte  (au moins 3 livres), je m’accroupis si je suis à découvert ou je profite de la végétation afin de me dissimuler. A partir de cet instant, il faut observer un peu l’adversaire afin de savoir ce qu’il cherche. J’ai remarqué qu’à 90% du temps j’avais le plus de succès avec de gros leurres souples sans lest. Imitations de vers, shads, etc…Je réserve la pêche au leurre dur dès qu’il faut tenter les poissons de très loin et lorsqu’il faut plus de poids. Pour réussir, le mot d’ordre c’est discrétion et « rester planqué ». La pêche du black devient alors une chasse, une vraie traque où il faut être capable de faire vite et bien en un minimum de temps.

Mon conseil matériel Pêche Direct :

1) Sélection spécial black bass Hook Discount
2) Lot 50 Leurres souples +Têtes Hook Discount

Mots-clefs :, , , ,

Comment reconnaitre pagre et pageot?

Posté par admin - 18/08/2013

Par GILBERT

Pagre  et pageot  – deux sparidés à la coloration quasi similaire que l’on peut confondre et que l’on pêche en général autour des mêmes profondeurs…

Le pagre : zone sombre entre les yeux et au dessus en allant vers la bouche, front abrupt, museau court, pointes de la queue blanches.
Le pageot : tache rouge sang sur l’opercule, points bleus sur la partie supérieure des flancs, museau allongé.
Voici deux sparidés à la coloration quasi similaire que l’on peut confondre et que l’on pêche en général autour des mêmes profondeurs.
Pourtant leurs habitats et leurs habitudes permettent d’appréhender différemment leur pêche.
Ils ont pourtant choix alimentaires qui peuvent les rapprocher, en effet, les pagres et les pageots sont, entre autre, des mangeurs et broyeurs de coquillages à l’âge adulte, mais se jettent aussi volontiers sur un jig. Il leur arrive  alors de partager les mêmes zones et peuvent être en concurrence alimentaire avec les daurades royales, leurs proches cousines. Si l’on devait qualifier ces poissons en pêche, on pourrait dire que la défense du pageot est moins brutale que celle du pagre.

Les pageots sont communs dans toute la Méditerranée et présents également dans l’Atlantique sud.
Leur taille moyenne est comprise entre 15 et 30 cm, mais certains individus peuvent atteindre près de 60cm et peser plus de 3 kg. Ils vivent en petits bancs sur des fonds plus ou moins meubles, constitués de sable, de graviers et de coquillages broyés entre 5 et 200 mètres de profondeur, mais plus couramment entre 40 et 120 mètres.

Les pagres sont présents en Atlantique et en Méditerranée.
Leur  taille moyenne varie entre 30 et 50 cm, mais peuvent faire 75 cm pour un poids de 10 kg, ils évoluent entre 10 et 300 mètres de fond, mais en général ils vivent sur ou en limite des secteurs rocheux entre 30 et 180 mètres de profondeur. Ils affectionnent plus particulièrement les zones d’éboulis aux pieds des tombants, les gravières voire des fonds plus ou moins meubles riches en coquillages.
Voici deux poissons qui sont voraces avec des habitudes alimentaires très varies mais que l’on peut  prendre sans trop de difficultés aux leurres.

Mon conseil matériel Pêche Direct :

1) Malette avec accessoires mer Mag Mer
2) Nylon pêche mer Mag Mer

Mots-clefs :, , , ,

Truite: Coin de pêche sympa

Posté par admin - 13/08/2013

Par GERARD

Si vous visitez le Lot et Garonne, faites un détour par le lac de Guitard, situé à mi-chemin entre Marmande sortie d’autoroute et Casteljaloux…

C’est un petit lac alimenté par une rivière qui s’appelle l’Avance, affluent de la Garonne, classée par endroits en 1ère catégorie. Ce lac très accessible, fait le bonheur des jeunes et moins jeunes, car très arboré et calme. Vous pouvez pêcher la truite uniquement, soit en no kill à la mouche ou bien avec d’autres techniques, mais leurres et asticots sont prohibés.
Pour ma part, je m’y rends régulièrement pour m’entraîner avec le club de mouche de Casteljaloux, dont je fais partie.  Vous n’avez pas besoin de permis de pêche. Deux formules existent : 13 euros pour 10 truites pêchées ou bien 5 euros pour pêcher en no kill. C’est l’endroit  idéal pour initier vos enfants et leur faire découvrir votre passion.
Pour nos pêcheurs gastronomes vous pourrez vous restaurer pour 13 euros en semaine et 16 euros le dimanche, dans le petit chalet de Christiane et Laurent, gérants du lac. Couple très sympathique et chaleureux qui vous feront redécouvrir les petits plats mijotés de nos grands-mères. Croyez moi cela vaut le détour.
Si vous passez par là, je vous recommande également le lac de Clarens situé à Casteljaloux, à quelques kilomètres de là. A noter que ces deux endroits sont très accessibles à nos amis camping caristes.

Mon conseil matériel Pêche Direct :

1) Gilet de pêche Mouche Direct
2) Accessoires Mouche Direct

Mots-clefs :, , , ,

Aspe aux leurres en surface !

Posté par admin - 8/08/2013

Par LAURENT

Certains jours l’aspe concentre sa prédation sur certains secteurs très particuliers et il nous faudra donc insister sur les postes typiques comme l’aval immédiat des ouvrages où les remous derrière les grosses roches !

Ces secteurs d’eau blanche sont souvent décisifs ! Les postes très marqués comme les retournes entre deux bouillons, les bordures immédiates de courant puissants sont à « travailler » avec précision. L’aspe attaque sur un périmètre réduit et il ne faut vraiment pas passer à côté de la zone favorable si l’on veut réussir. J’envoie un popper dans la zone très rocheuse et à peine celui-ci a-t-il touché l’eau qu’il est happé par une grosse masse sombre qui fait siffler le frein du moulinet. Alors que mon collègue saisit son numérique pour immortaliser la scène, le poisson lourd et puissant essaie de rester dans le grand courant en faisant plier la canne.

C’est un spécimen de 70 cm qui rejoindra l’épuisette !

Finalement c’est un spécimen de 70 cm qui rejoindra l’épuisette puis son élément après quelques clichés. Curieux poisson dont la touche est vraiment incroyable de puissance. L’aspe est allongé avec une caudale très échancrée comme les tarpons ou les aloses. Pas étonnant qu’il ait une telle vitesse de nage dans ces eaux claires. L’aspe se reconnaît aussi facilement à sa bouche largement fendue. Il présente de petites écailles et son dos est teinté de vert. Les jeunes spécimens sont très brillants et se déplacent souvent en bancs. Plus tard, lorsque leur régime devient ichtyophage, quelques poissons de taille équivalente se partagent souvent un même secteur. Sa valeur culinaire est limitée, notamment par la présence de petites arêtes ce qui rend presque inévitable sa pêche en no kill pour le plus grand bonheur des pêcheurs sportifs que nous sommes. En revanche, sa défense spectaculaire et sa combativité en font un adversaire de premier choix pour la pêche au leurre de surface. Les attaques sont éblouissantes sur les poppers et stickbaits ! Profitez-en !

Mon choix matériel Peche Direct :

1) Sélection 10 leurres Poppers Hook Discount
2) Sélection 10 Leurres Stickbaits Hook Discount

Mots-clefs :, , , ,

Pêche de la dorade à la verticale

Posté par admin - 5/08/2013

Par FRANK

Pêcher la dorade à la verticale en bateau est à la portée de tous car il n’est pas nécessaire d’avoir beaucoup de matériel et le montage est relativement simple.

Cependant, il s’agit d’une pêche très sensible. J’entends par là le fait que la pêche de ce poisson est fructueuse avec cette technique seulement si le pêcheur est attentif.
En effet ce poisson étant très méfiant, la moindre détection d’une tension ou d’une résistance et la dorade recrachera l’appât.
Pour cela il faut pêcher avec une canne relativement sensible et un montage fin et discret. Pour ma part, j’utilise un bas de ligne en 20 centièmes avec des hameçons n° 10 aux émerillons bien affutés afin que le poisson se décroche plus difficilement s’il détecte le subterfuge. Pour la canne, celle que j’utilise a une bonne réserve de puissance pour résister au poids des plombs utilisés mais, très sensible au niveau du scion pour une meilleure détection des touches.
Les hameçons sont montés en potences au nombre de 3 ou 4 du type « mitraillette » et eschés de coques ou de moules.

Difficile mais tellement plaisant !!!

Pour attirer ces belles, nous préparons un mélange de crustacés écrasés avec un peu d’appât et de l’huile de sardine. Cette mixture est ensuite mise dans un vieux collant et descendu le long du bateau non loin du montage proposé.
La touche est très discrète, on ressent à peine une petite tirée très difficile à détecter et encore plus lorsque la mer est légèrement formée ou avec du clapot.
Quoiqu’il en soit, si vous êtes attentif et avez la chance de tomber sur un banc de ces dames et de réussir à les suivre, vous prendrez énormément de plaisir. Mais attention, la discrétion reste de mise.

Mon conseil matériel Pêche Direct :

1) Hameçons Mag Mer
2) Ensemble bord bateau Mag Mer

Mots-clefs :, , , ,