Peche en mer : Retour de la Martinique

Posté par admin - 28/04/2014

Par GERARD

Ce ne fut pas un voyage exclusivement destiné à la pêche, mais j’ai joint l’utile à l’agréable. Avant de partir, je me suis documenté sur le matériel et les endroits potentiellement intéressants, pour pêcher du bord.

Pour ceux qui connaissent la Martinique, mon point d’attache se situait aux Trois Ilets, côté mer des Caraïbes. Pour le matériel, j’avais amené une canne à lancer de faible encombrement en 14/40 gr, qui puisse rentrer dans une valise, à cela quelques accessoires de chez « Pêche Direct » de marque Mag Mer pour pêche exotique, une pince à poissons, quelques poppers et des poissons nageurs, et aussi quelques leurres souples que j’utilise habituellement pour les carnassiers, bien sûr, tresse, nylon fluorocarbone en 60/100.

Ma première sortie

Dès le lendemain de mon arrivée, j’attaque ma première sortie, il fait jour de bonne heure 5h30, la température est élevée 25°, la mer est belle, je suis à l’Anse Mitan, endroit assez touristique, j’ai repéré un ponton sur lequel j’avance et qui me permet de pêcher profond en m’éloignant du bord. Je suis seul, mauvaise pioche ! Une heure plus tard, je suis entouré par une ribambelle de touristes mélangés à des gens en costume cravate. En réalité, je me trouve à l’endroit où la navette récupère les gens pour les transporter vers Fort de France. Je change de coin pour un endroit plus discret dans les rochers. Cela m’a contrarié et la matinée n’a pas été bonne.
Le lendemain, je décide de partir pêcher dans une petite crique qui s’appelle l’Anse Noire, comme son nom l’indique, le sable est noir, endroit magnifique, où l’on accède par un escalier bordé de bougainvilliers. Alors, que je suis en action de pêche, des tortues évoluent autour de moi, instant de bonheur ! Après quelques lancers infructueux, avec un leurre souple, une première attaque m’oblige à changer le leurre coupé littéralement en deux. C’est bon signe, je mets cette fois-ci un leurre dur avec bavette. La réaction est immédiate, j’enregistre une violente secousse, c’est un poisson lézard avec une gueule à faire peur. Heureusement, j’avais ma pince avec moi pour lui sortir le triple de la gueule ! Dans la matinée, je sortirai également deux belles orphies. Les jours qui suivront seront assez tranquilles avec quelques petits sardes.

Ma plus belle pêche

Mais, ma plus belle pêche fut celle pratiquée en fin de soirée du côté de la Pointe au Diamant, au Sud de la Martinique.
Alors, que je prospectais en vain, depuis près de 2 heures, les touches et les ratés se succèdent à une cadence soutenue. Je ferre un beau poisson qui file aussitôt vers le large et me prend une bonne vingtaine de mètres, je serre mon frein pour le brider mais sans trop, pour ne pas casser, mon bas de ligne est en 60/100. Le poisson arrive à quelques mètres de moi, je pense à un tarpon, non, finalement c’est un thazard, s’ensuivent deux balistes de belle taille.
J’ai passé deux semaines merveilleuses, alternant les visites, les balades, la pêche sans oublier le ti-punch avec modération !
J’en profite, pour remercier et saluer au passage tous les martiniquais que j’ai rencontrés et qui ont eu la gentillesse de discuter avec moi pour me faire découvrir des endroits merveilleux.

Mon conseil matériel Peche Direct :

1) Sélection 10 poissons nageurs Mag Mer
2) Poppers mer Big Fish Mag Mer

Mots-clefs :, , , ,

Carnassiers : Mars et ça repart…

Posté par admin - 21/04/2014

Par WILLIAM

Nouvelle session avec mon partenaire Olivier. Nous partons dans un étang privé car la fermeture du carnassier est effective. Le temps n’est pas fameux, c’est très humide, il fait froid, il y a de la boue et nous essuyons quelques averses… bref, il faut vraiment aimer la pêche !

C’est parti !!! Nous commençons par prospecter méticuleusement le fond, le plus lentement possible, avec un assez large panel de leurres, mais malheureusement la première zone ne donne rien.
On se décale, re-changement de leurre, on essaye de varier les profondeurs. Olive est dix mètres devant moi et j’entends ce bon vieux cri « fissshhhhhh ».
Je m’approche de lui à grands pas mais le combat est très rapide, son poisson est mis au sec, en moins de 15 secondes…, c’est un magnifique spécimen : un sandre qui atteint la taille vertigineuse d’une vingtaine de centimètres… nous rigolons deux minutes, c’est un petit sandre mais sandre quand même. Quelques photos, et nous le renvoyons dans les jupes de sa mère.

C’est bon signe, s’il y en a un, il doit y en avoir d’autres…

Les sandres sont des poissons grégaires et se déplacent très souvent en banc et il n’est pas rare d’en prendre plusieurs dans la même zone. Mais visiblement ils ne sont pas décidés à mordre, et ce n’est pourtant pas faute d’essayer.
Nous varions les passages lents, rapides, avec des pauses, toutes les techniques y passent…et rien !
Nous avançons tranquillement quand  j’apperçois un herbier, je décide de l’exploiter. J’utilise, pour ce faire, un shad monté sur un montage texan, je lance en plein milieu et le laisse couler gentiment, une petite tirée et boom : la canne est pliée en deux : « fissshhhhhh ».
Ça bagarre là-dessous, je le vois furtivement c’est un bec, et au ressenti des coups de tête il n’y a pas de doute. Il a décidé que ça ne serait pas aussi facile. Quelques petites minutes à batailler  (j’ai peur qu’il coupe mon fluoro) et le voilà dans l’herbe. Un joli brochet qui dépasse les 50cm.
Même scénario que pour le sandre: photos, mesure, et nous constatons qu’il a pris un joli coup de dent sur le corps, mais il a l’air en pleine forme avec de jolies couleurs bien brillantes.
C’est bientôt la fin de la session et nous avons chacun pris un poisson. On a connu mieux mais les conditions ne sont pas les meilleures. Vivement que les eaux se réchauffent…

Mon conseil matériel Peche Direct :

1) Sélection  leurres à sandre Hook Discount
2) Sélection leurres à brochet Hook Discount

Mots-clefs :, , , ,

Bon nœud entre tresse et fluorocarbone…

Posté par admin - 14/04/2014

Par LAURENT

Tous les pêcheurs sont à la recherche de la meilleure manière de raccorder tresse et fluorocarbone pour la recherche des carnassiers en général. Voici quelques solutions qui devraient vous rendre bien des services !

Depuis la nuit des temps la question des nœuds de pêche taraude l’esprit des pêcheurs. Avec l’avènement des tresses, les raccordements de qualité entre le bas de ligne et la ligne mère sont devenus indispensables. Nous savons tous que la tresse offre de nombreux avantages par rapport au nylon. A diamètre égal, celle-ci est beaucoup plus résistante et moins élastique. Les meilleures tresses sont fabriquées en dyneema, un matériau mis au point par Royal DSM NV. Le dyneema permet en effet une résistance extraordinaire.
Dans les petits diamètres de tresse et fluorocarbone il est possible d’utiliser le classique nœud baril : faire chevaucher ensemble bas de ligne et tresse, former une grande boucle et passer les deux matériaux 7 ou 8 fois à l’intérieur. Saliver le tout puis tirer doucement. C’est solide mais un peu volumineux à mon goût.

Un nœud en 8 !

Je préfère de loin le nœud en 8 ou conique qui a l’avantage de parfaitement circuler dans les anneaux : former un nœud en 8 sur le fluorocarbone. Passer la tresse dans les 2 parties distinctes. Enrouler en spires jointives la tresse en s’éloignant du nœud ! Faire au moins une quinzaine de spires en gardant le fluoro très tendu pour faciliter l’opération. Revenir ensuite sur les spires dans l’autre sens, puis repasser la tresse deux fois dans le nœud en 8. Tirer doucement sur les deux extrémités en salivant les spires de tresse.
Le nœud va prendre une forme conique très marquée et il est vraiment très solide à l’usage. Couper les excédents, c’est terminé.
C’est le nœud idéal pour la pêche des carnassiers et si vous tentez la truite au leurre pour cette ouverture, vous ne pourrez plus vous en passer!

Mon conseil matériel Peche Direct :

1)   Tresse noire Carpe Direct
2)   Tresse & Nylon jaune fluo Carnassiers Direct

Mots-clefs :, , , ,

Pêche dans les arbres immergés

Posté par admin - 7/04/2014

Par ROMAIN

Malgré ces fortes pluies en ce début d’année je décide de faire une pêche d’une après midi sur un lac ou j’ai l’habitude de pêcher. J’ai choisi les arbres immergés car en hiver c’est l’un des meilleurs postes ainsi que tout au long de l’année.         

Pour cette pêche je choisirai mes cannes 10 pieds qui m’ont été envoyées par CARPE DIRECT en ce début d’année. Mes moulinets seront montés avec une tête de ligne en tresse de la marque CARPE DIRECT car c’est une tresse solide et j’en ai besoin pour pouvoir contrer les poissons qui voudront aller dans les branches. Arrivé sur le plan d’eau à 13h30, je commence tout d’abord par observer l’activité des carpes. Après cette observation je ne verrai aucun signe de vie de ces dames.
Cependant je ne perds pas courage et décide donc d’effectuer un sondage minutieux autour d’un arbre immergé qui se situe à environ 80m de ma berge. Autour de cet arbre la profondeur stagne à 2m50 sur un fond en grave. J’enverrai une canne à gauche de l’arbre avec une bouillette de 14mm et une pop-up jaune de 12 mm eschées sur un blowback rig, l’autre canne sera eschée d’une bouillette de 18mm avec un faux maïs vert. Une fois tout lancé, je décide d’envoyer 10 bouillettes de 14 mm par canne et du pellet imbibés de booster de la même gamme que mes bouillettes que je propulserai à l’aide de mon bait rocket. Tout pêcha à 14h30.
En attendant une touche, je me précipite dans mon abri pour éviter de me mouiller. Ce sera qu’à 18h30 qu’un bip m’alerta d’une touche, suivi d’un départ. Je prends contact et je mène se combat en toute sécurité pour le poisson malgré sa volonté d’aller dans les branches. Ma canne 10 pieds me procure des sensations énormes (pour son prix c’est une canne stupéfiante).
Après quelques minutes, j’épuise une jolie miroir de 9kg, pas énorme certes mais pour ce début de saison difficile je suis tout de même satisfait. Surtout ne jamais négliger un poste avec des arbres immergés car c’est une zone de protection pour les carpes !

Mon conseil matériel Peche Direct :

1) Canne à carpe 10 pieds Carpe Direct
2) Accessoire d’amorçage Bait Rocket Carpe Direct

Mots-clefs :, , , ,