Brochet au leurre, la bonne couleur…

Posté par admin - 25/08/2014

Par LAURENT

Qu’il soit dur ou souple, votre leurre devra déclencher la touche du brochet, pour cela encore faut-il trouver le coloris qui marche…

La couleur du leurre dur ou souple que l’on va utiliser dépend selon mon avis de la couleur de l’eau, faut-il donc posséder toutes les couleurs disponibles sur le marché ? Je ne le pense pas, non seulement c’est trop onéreux, mais cela ne sert pas à grand-chose. Je divise depuis longtemps les couleurs en deux grandes familles de coloris, les teintes dites naturelles, très imitatives qui tentent à se rapprocher de celles d’un poisson et les couleurs flash ou fluo, dites incitatives, qui sont destinées avant tout à motiver le réflexe d’attaque du brochet en proposant un contraste lumineux peu commun dans le monde naturel d’un lac !
Pour me constituer un petit panel efficace, je choisis bien souvent deux ou trois couleurs naturelles, comme les imitations de perches, gardons, ou ablettes (brun, olive, noir, dos bleuté) et la même chose pour les flashy et fluo comme les jaunes, chartreuses et autres têtes rouges etc.
Je commence souvent ma pêche avec des coloris naturels qui me semblent mieux se fondre dans le décor surtout si l’eau est transparente, puis je passe au fluo si les touches ne sont pas au rendez-vous, mais vous pouvez tout à fait faire l’inverse car c’est en jouant aussi sur le spectre des couleurs disponibles, que l’on trouve ce qui intéresse les brochets. Dans les grands lacs, à de rare exception près, il faut faire du « power fishing » pour prendre de gros brochets, la meilleure méthode est de ratisser large. Les leurres durs avec bruiteur sont très efficaces, puisqu’ils émettent des sons et vibrations qui couvrent de larges zones, ils seront bien souvent le meilleur choix pour commencer. Cette méthode est parfaite lorsque les températures sont hautes et que les brochets sont actifs, en période froide et par grands fonds, le grand leurre souple sera une fois de plus votre sauveur en pêche verticale notamment !

Mon conseil matériel Peche Direct :

1) Sélection 50 poissons nageurs Hook Discount
2) Sélection leurres à brochet Hook Discount

Mots-clefs :, , , ,

Carnassiers : Pêche au vif

Posté par admin - 18/08/2014

Par WILLIAM

Cette semaine, je me suis procuré quelques gardons, l’occasion en or pour aller pêcher au vif. Pour cette pêche j’utilise deux méthodes : le vif « vivant » et le mort posé.

J’ai pu m’apercevoir plusieurs fois qu’avec un poisson vivant les prises sont plus nombreuses tandis qu’avec un mort posé les sujets capturés sont plus gros mais moins fréquents.
Pour la première façon (au vif), je réalise un montage ultra simple. Le nylon est d’un diamètre de 30/100, je prends un bouchon coulissant de 10 à 20 grammes en fonction de la taille du vif. Je le place entre un stop-float et une perle coulissante. Je passe ensuite un plomb à œillet (son poids varie en fonction du courant et de la taille du vif) ce qui permet au vif d’évoluer librement. De plus, lors d’une attaque le carnassier ne sentira pas de résistance. Puis je termine par 50 cm de bas de ligne acier sur un hameçon simple.
Voilà, mon montage est prêt, il ne me reste plus qu’à piquer mon vif. Je ne suis pas fan du lochage, je le prends donc par la bouche en prenant soin d’enfiler un petit morceau d’élastique dans l’hameçon, pour éviter d’abîmer le vif à chaque lancer. Parfois je l’accroche au niveau de la nageoire dorsale.
Je ne lance jamais très loin mon montage, à un mètre du bord ce qui donne en général de bons résultats, ou prêt d’un poste.
Une fois ma canne en place, j’ouvre le pick-up et j’accroche un petit morceau de laine sur le fil, si il y a trop de vent je coince le fil dans un élastique le long de la canne. C’est un bon repère visuel en cas de touche. Le grelot est pas mal aussi. Pensez à le retirer lors des lancers ;-).

Pêche au mort posé

Pour le mort posé, je réalise exactement le même montage avec ou sans bouchon et plus généralement avec un hameçon triple. Je le déplace toutes les vingt minutes s’il n’y a aucun départ.
Je précise que ces deux méthodes sont redoutables, dans les deux cas il est vital pour le carnassier de ferrer de suite. Si l’attente est trop longue on risque de voir pendu un poisson avec un triple dans le ventre.
Il existe de nombreux autres montages, mais personnellement je trouve ces deux-là très bien.

Mon conseil matériel Peche Direct :

1) Ensemble pêche au posé Carnassiers Direct
2) Accessoires pêche au posé Carnassiers Direct

Mots-clefs :, , , ,

Pêche de la carpe dans un lac sauvage

Posté par admin - 11/08/2014

Par ROMAIN

Durant une conversation avec un ami, il me parla d’un lac privé ou il allait pêcher y a plus de 15 ans. Il m’expliqua qu’il a vu des personnes faire des carpes de plus de 10 kilos…

Le lendemain matin on sauta dans la voiture pour aller observer ce lac. Le week-end suivant nous décidons d’aller pêcher ce lac pendant 72 heures. J’arriverai seul en début de matinée pour effectuer un repérage pour pouvoir monter mon matériel. Mon ami me rejoindra en début d’après midi. Nous nous concertons pour savoir quelles techniques nous allons mettre en œuvre. Une fois cette conversation terminée, je saute sur ma canne à sonder et effectue un sondage minutieux sur les bordures de la berge opposée de mon poste. Cette berge sera composée d’un fond en grave avec des branches d’arbres dans l’eau et d’une profondeur d’environ 1 mètre.

Ma technique

Lors de la propulsion de mes cannes je mettrais un sac soluble constitué de micro pellets et de stick mix avec comme esche sur ma première canne une bouillette, puis sur ma deuxième canne un dumbel avec un faux maïs blanc et enfin sur ma dernière canne une tiger avec une autre tiger équilibrée. Tous ses montages seront envoyés sous les branches, je devrais donc être attentif au moindre bip. J’utiliserai comme amorçage du maïs, chènevis, tiger nuts, et du stick mix pour faire un nuage olfactif ainsi que des bouillettes pour habituer les poissons à mes appâts. J’enverrai 3 spods et 10 bouillettes par canne toutes les heures en essayant de faire le moins de bruit possible.

J’enregistrerai mon premier départ même pas une heure après.  C’est un esturgeon qui viendra me rendre visite, j’étais étonné de voir un esturgeon dans ce lac car personne en a lâché.
Durant cette session je mettrai au sec 10 carpes d’une petite tailles et quelques décroches à causes des branches dans l’eau. J’étais satisfait de ma pêche car les carpes auront vite répondu à mes bouillettes alors qu’elles ne sont jamais pêchées avec ce genre d’appâts !

Mon conseil matériel Peche Direct :

1) Ensemble bait rocket Carpe Direct
2) Canne CCD79 10ft/3lbs Carpe Direct 

Mots-clefs :, , , ,

Truite, la lecture de l’eau !

Posté par admin - 4/08/2014

Par LAURENT

Lorsque l’on recherche la truite, il est bien rare qu’un lancer au hasard prenne une truite. Pour que le pêcheur ait une chance de réussir, il doit apprendre à reconnaître les tenues du poisson…

Un pool à truite typique se divise toujours en trois parties :
-       L’amont où le courant est vif et rapide sera appelé tête.
-       Plus en dessous, le courant se ralentit et la profondeur de l’eau augmente. C’est le corps, veine d’eau ou pool principal.
-       Enfin l’aval est baptisé queue ou fin de courant. L’accélération se fait ici à nouveau sentir. L’eau peu profonde est très oxygénée.

En tête…
La tête de courant s’étend vers l’aval en formant une sorte de langue souvent sur fond de petits cailloux. La surface de l’eau ondule à cet endroit et c’est la tenue des truites au plus chaud de la saison. L’oxygénation attire en journée des poissons de toute taille mais rarement de gros spécimens qui ont besoin de sentir une épaisse couche d’eau au-dessus de leur tête.

Dans le pool…
Souvent le pool profond possède une berge creuse, une « vorgine ». La profondeur de l’eau importante et la découpe de la roche servent de caches aux beaux poissons. Il leur est facile d’économiser des forces simplement en se tenant contre la paroi qui voit le courant s’affaiblir. Il est rare que le pool ne soit pas encombré d’un arbre porté par les crues il y a quelques saisons ou de gros blocs de roches qui constituent de vraies caches à truites.

En fin de courant….
Dans la majeure partie des pools, le courant central prend son accélération à mesure que le fond diminue. On appelle « queue de pool » l’endroit où la surface lisse de la veine d’eau se mue en vaguelettes puis en vagues. Le point de cassure de la surface plane est un poste de choix. Cette partie est plus étroite que le pool. Ce phénomène concentre la nourriture et donc les poissons.

Mon conseil matériel Peche Direct :

1) Ensemble Truite Sportive Carnassiers Direct
2) Ensemble Prestige Mouche Direct

Mots-clefs :, , , ,