Carpe : Session dans le Gers

Posté par admin - 29/09/2014

Par ROMAIN

Suite à de longues semaines de travail, je décide de prendre du bon temps pendant 10 jours au bord d’un grand lac dans le Gers que j’affectionne beaucoup pour la beauté de ses poissons…

Avant de pratiquer cette longue session, j’ai effectué plusieurs petites sessions sur ce lac pour comprendre les poissons et savoir comment il se pêche. Pour cette session j’utiliserai des bouillettes fabriquée par moi-même car il est primordial d’avoir des appâts de haute qualité pour ce genre de pêche.

Ma technique…

Je pêcherai à longue distance car c’est ma technique préférée et c’est elle qui marche le mieux sur ce lac car à environ 200 mètres de ma berge il y a une ligne de grosses souches et les poissons aiment bien s’y réfugier.
J’amorcerai avec mes billes et un mélange de graines maïs, tiger, chènevis propulsé avec ma canne à spod.  Lors de mon arrivée il y avait quelques pêcheurs sur le lac. Je commence à m’installer sur le poste ou j’avais déjà pu pêcher auparavant.

Ma pêche…

Après m’être installé, je place mes cannes à longue distance entre 130 et 150 mètres dans un rayon de 100 mètres et j’amorce chaque canne avec 3 kilos de billes et 1 kilo de graines. J’utiliserai comme esches mes bouillettes en 24mm. Quelques minutes d’attente et un de mes détecteurs se met à s’emballer. J’étais surpris d’avoir un départ aussi vite, cela annonçait une suite très prometteuse !
Les carpes ont répondu très rapidement à l’amorçage car les départs s’enchainèrent par la suite. Mes bouillettes auront encore fait un ravage car depuis mon arrivée les pêcheurs ne faisaient plus aucun poisson. Avec mon amorçage lourd à longue distance, j’avais fait un barrage et empêché les carpes à naviguer pour se nourrir.
Durant cette session, je totaliserai 150 départs pour 125 carpes. Une magnifique session avec des moments magiques et des courbatures à force d’amorcer.
Je vous conseille, amis carpistes, de mettre en œuvre ma technique car elle vous permettra à coup sûr,  à vous aussi, de vivre des moments inoubliables !

Mon conseil matériel Peche Direct :

1) Ensemble bait rocket Carpe Direct
2) Ensemble longue session Carpe Direct

Mots-clefs :, , , ,

Pêche en Gironde sur le lac d’Houtin

Posté par admin - 22/09/2014

Par OLIVIER

L’été est là… période à laquelle je prends un réel plaisir à me lever à 5h du matin pour être sur l’eau afin de profiter des premiers rayons du soleil réchauffant peu à peu la surface du lac…

Pas une bride de vent, pas une ride sur l’eau, les touristes sont encore endormis… seuls au loin on entend les moteurs des pêcheurs qui ronronnent ! Le pêcheur roi du monde ? A cet instant, certainement !!!
Le lac d’Hourtin est l’un des plus grands lacs de France. Avec des dimensions de 18km de long par 5km de large, sa superficie permet de ne pas se « marcher » sur les pieds lorsqu’on navigue. Avec une population piscicole riche en carnassiers et poissons blanc, c’est un petit paradis pour les pêcheurs aussi bien du bord qu’en bateau.
Je ne vous cache pas que les possesseurs d’embarcations seront inévitablement favorisés, mais il est possible de se faire extrêmement plaisir à pieds avec un simple lancer léger et une petite boite de leurres souples ou de cuillers.

Inutile de posséder un bass boat…

En été, on ne va pas spécialement rechercher le « big fish » mais plutôt à se faire plaisir en privilégiant la quantité que la qualité. Ça tombe bien car la perche, y est omniprésente… bref, une petite barque ou une annexe, suffit pour s’éloigner légèrement de la rive et aller chercher les fonds herbeux pour débusquer les bancs de notre chère zébrée.
Rapprochez-vous un peu des roseaux, vous les voyez ??? par moins d’un mètre de fond, dans une eau limpide, un banc d’une trentaine d’individus est là… à portée de scion. Des petits spécimens certes, de 15 à 20 cm qui se déchaînent au passage du leurre. Quelques black bass se mêlent également au jeu. Je vous mets au défi de rentrer bredouille !
Pour les poissons un peu plus gros, il faudra aller les chercher un peu plus profond. Deux-trois mètres maxi et vous pourrez taquiner des petits brochets ou des perches de 20-30 cm.
Vous l’aurez compris, nul est nécessaire d’être motorisé pour aller chercher le poisson, même si un petit moteur électrique est tout de même bien appréciable.

Pêche du bord

Pour les « lève tard », le coup du soir vaut le détour avec le soleil se couchant derrière les pins.
Les pêcheurs à pieds ne seront pas laissés de coté car le lac offre la possibilité de pouvoir rentrer dans l’eau à certains endroits sur une cinquantaine de mètres avec maximum de l’eau à la taille. En wadders pour les plus frileux, en maillot pour les autres (eau à 25°) faites vous plaisir en bordure de roseaux. Vous n’oublierez jamais ces sessions où votre leurre se fera assaillir de tous cotés.
Petit conseil : pêchez avec un montage en tandem, c’est à dire deux leurres qui se suivent. Les perches en raffolent.
Le lac d’Hourtin est un petit paradis pour les pêcheurs comme il en existe encore heureusement beaucoup en France. Avec sa population piscicole exceptionnelle, cet endroit mérite le détour et vous laissera un excellent souvenir de vacances.

Mon conseil matériel Peche Direct :

1) Ensemble Sportive Luxe Carnassiers Direct
2) Sélection leurres Perche Hook Discount

Mots-clefs :, , , ,

Mouche, problèmes de casses et décrochages

Posté par admin - 15/09/2014

Par LAURENT

Si vous avez parfaitement approché un poisson, bien choisi votre mouche en fonction des insectes sur l’eau et du stade qui intéresse les truites, il serait dommage de manquer une belle truite parce que votre ferrage trop appuyé a conduit à une casse retentissante !

Un ferrage doit toujours être ample mais sans brutalité ! J’ai vu des dizaines de pêcheurs casser des truites parce qu’ils sont surpris par le gobage, ceci simplement par manque d’attention. La pêche à la mouche peut être simple si l’on reste concentré sur la dérive de sa mouche. Si votre concentration n’est plus au top, faites comme moi, posez votre canne contre une souche et humez l’air. Vous allez vous ressourcer et pouvoir pêcher correctement dans quelques instants, inutile de s’imposer une cadence folle, la pêche à la mouche doit rester avant tout un plaisir ! Il se peut aussi que votre pointe soit trop fine : montez un 14 ou 16 centièmes pour pêcher avec vos plus grosses mouches (mouches de mai et sedges) ou un 12 centième pour les plus petites (oreille de lièvre taille 16, cul de canard, petites émergentes etc…). Vous pourrez pêchez encore plus fin et sans déboire quand vous aurez pris un peu d’assurance dans le geste. Si vous avez piqué le poisson, celui-ci peut encore se décrocher pendant la bagarre. Si c’est une petite truite, ramenez-la avec rapidité, si c’est un beau poisson qui passe 50 cm, laissez le travailler contre le nerf de votre carbone au début puis mettez lui de plus en plus de pression en tenant toujours votre canne à l’opposé de la direction de sa course. Ce déséquilibrage le fera venir plus vite dans l’épuisette qui doit rester accessible dans votre dos grâce à un aimant par exemple ! Les nylons modernes sont beaucoup plus résistants qu’on ne le pense et les casses en pleine bagarre sans obstacle sont assez rares si le frein du moulinet est parfaitement réglé ! Bien entendu, il ne faut à aucun moment relâcher la tension de la ligne ce qui provoque le décrochage, ou quittez la truite des yeux ce qui est la meilleure méthode que je connaisse pour perdre un poisson. Sachez aussi que plus une bagarre s’éternise, plus la truite peut vous fausser compagnie, veillez donc toujours à prendre les commandes !

Mon conseil matériel Peche Direct :

1) Epuisette bois raquette Mouche Direct
2) Sélection 72 mouches indispensables Mouche Direct

Mots-clefs :, , , ,

Le respect du poisson avant tout

Posté par admin - 8/09/2014

Par ROMAIN

Suite à ces beaux jours je décide d’aller pêcher pendant 72 heures sur un lac où je n’avais jamais pêché…

Installé vers 22h je décide d’observer le lac pour essayer d’estimer l’activité des carpes. Malheureusement un violent orage arriva, j’ai donc été obligé de sortir sous la pluie pour empêcher les affaires de s’envoler. Aussitôt l’orage fini, un violent départ surgit sur ma canne du milieu. Je prends vite contact car mes cannes sont placées près d’un plateau de dressens. Le combat fut lourd et nerveux, je mis au sec une belle commune de 14+. Ce poisson avait des traces de piqures d’hameçons, je décide alors de diminuer la taille de mes hameçons pour éviter toutes décroches.
Après un autre orage, j’enregistre un autre départ, cette fois-ci ce sera une magnifique miroir de 15+ qui me rend visite. Ce poisson était de toute splendeur, mais il était abîmé au niveau de la bouche. Les pêcheurs qui ferrent en reculant de trois mètres et en bridant les poissons comme des malades…  La pêche doit nous permettre de prendre du plaisir, il vaudrait mieux remercier les carpes au lieu de les torturer ! J’ai aussi vu des personnes prendre des photos de carpes debout ce qu’il ne faut surtout pas faire car la carpe se débat et se retrouvera par terre en sang, ce comportement est inadmissible. Il est vrai que certains pêcheurs oublient l’importance du respect du poisson et cela est très décevant, mais heureusement on n’est pas tous comme ça…
Durant la nuit je mettrai au sec 7 poissons de 15+ à 5 kilos, j’étais ravi de ma technique car j’utilisais 2 petites billes de 10mm sur mes trois cannes amorcées qu’avec des billes de 20mm surboostées. La deuxième nuit je totaliserai 4 poissons de 8 à 5 kilos. Le temps n’était plus avec moi car il ne faisait que pleuvoir. Pendant ces 3 jours je n’aurais fais aucun poisson de journée mais uniquement la nuit de 22h30 à 6h. Sur chaque extrémité du lac il y avait une réserve fortement encombrée de nénuphars et de bois morts, j’en ai donc déduit que les carpes bougeaient et allaient se nourrir la nuit. Surtout, n’oubliez pas de pêcher avec des petits appâts car comme je peux vous le démontrer cela ne sert à rien d’utiliser des appâts d’énorme taille qui n’ont pour effet que d’effrayer les poissons.

Mon conseil matériel Peche Direct :

1) Ensemble réception pesée Carpe Direct
2) Sac de conservation Carpe Direct

Mots-clefs :, , , ,

Montage carnassier drop-shot

Posté par admin - 1/09/2014

Par OLIVIER

Je vais vous présenter un montage dédié aux carnassiers que j’affectionne particulièrement et qui m’a permis à maintes reprises d’éviter de rentrer bredouille, lorsque nos chers partenaires de loisirs dédaignent nos leurres : le drop-shot !

Ce montage possède la particularité de présenter au carnassier un leurre souple de manière optimale, lorsque il’est embusqué, à l’affût d’une proie dans des endroits encombrés comme par exemple des branchages ou bien un espace libre au milieu de nénuphars.
Montage simple à réaliser, un hameçon est placé 20 à 30 cm au dessus du plomb. Soit l’hameçon est monté directement sur la ligne en fluoro de préférence, soit il est mis sur une petite potence. Personnellement je préfère le montage en direct évitant ainsi le risque d’emmêler la potence au corps de ligne. Malgré tout l’utilisation de la potence a son avantage : elle permet de donner au leurre un effet planant lorsque le plomb touche le fond.
Si les conditions le permettent, et en fonction de votre matériel, il convient d’utiliser un plomb d’un poids le plus léger possible permettant de lancer correctement un petit leurre souple et surtout de le déposer le plus discrètement possible à l’endroit voulu. La forme du plomb est importante suivant les conditions de pêche. Allongé il se faufilera aisément au milieu des branches immergées.

L’animation

Concernant l’animation, tout se fera du bout du scion. Une canne light voire médium light est donc à préconiser. Il faut donner de légères secousses ou vibrations au scion ou effectuer de légères tirées entrecoupées de poses de 5 à 6 secondes. Bien souvent, c’est le moment que choisi le poisson pour attaquer.
Sur l’hameçon, on peut disposer toutes sortes de leurres souples, aussi bien un shad, un worm ou un twist.
Une des nombreuses variantes du montage drop-shot, consiste à remplacer le plomb par une tête plombée montée d’un leurre souple. Idéalement on utilisera un leurre plus gros que celui monté plus haut. Ainsi on sondera différentes couches d’eau pour débusquer le poisson et cela nous donnera un indice pour les futures prospections.
En récupération linéaire, ce montage imite une chasse le gros leurre poursuivant le plus petit. Dans le même ordre d’idée, rien n’interdit de remplacer la tête plombée par un poisson nageur. Montage magique sur la perche qui, si vous avez la chance de traverser un banc, vous permettra de réaliser un joli doublé avec un poisson sur le poisson nageur et un autre sur le leurre souple.
Le drop-shot est intéressant quand les carnassiers boudent les leurres présentés de manières classiques. Une simple attache rapide en bout de ligne permettra de varier les montages pour répondre à de nombreuses situations de pêche.

Mon conseil matériel Peche Direct :

1) Ensemble sportive Carnassiers Direct
2) Têtes plombées Hook Discount

Mots-clefs :, , , ,