Les bonnes mouches noyées de l’ouverture

Posté par admin - 30/03/2015

Par LAURENT

J’ai longtemps cherché des mouches capables de séduire de grosses truites éduquées dès l’ouverture de mars et après de nombreux essais j’ai mis au point des mouches simples, plutôt rustiques mais qui ont un énorme avantage, elles n’effraient pas les poissons.

Mon premier conseil sera d’éviter les matériaux clinquants ou brillants comme les casques d’or qui sont beaucoup trop utilisés à mon goût. Si ces mouches fonctionnent encore bien avec les ombres, il n’en ait pas de même avec les grosses farios sauvages. Un peu à la manière des saumoniers, j’aime calquer la couleur de mes artificielles avec le fond de la rivière que je pêche, c’est une méthode qui me réussit bien et je vous invite à faire de même. Concernant les teintes : le crème, le marron, l’olive, le brun me semblent tout à fait capables de séduire des truites dans un très grand nombre de situations.
Mes matériaux de montage sont avant tout naturels et vivants. Les plumes de flanc de cane, les fibres de paonne, le duvet de faisan ainsi que la bourre de sanglier ou les dubbings de lièvre naturels ou teints dans les tons précités sont de loin les plus efficaces sur les gros poissons que nous allons rechercher en mouche noyées. Côté hameçons, j’affectionne particulièrement les modèles lourds dans les tailles 12 et 10. Vous pouvez faire des essais avec des mouches plus petites mais il me semble que dans les grandes veines d’eau, les tailles citées sont les plus aptes à faire bouger les gros poissons. Au-dessus du 10, les mouches deviennent un peu trop « épaisses » pour des truites qui connaissent la musique. En revanche sur des parcours peu fréquentés, cela vaudra un coup d’essai. La noyée de pointe est la seule qui sera lestée au fil de plomb 5/10, son aile en plume ainsi que son corps crème ou jaune paille cerclé de cuivre me donne entière satisfaction. Seules des imitations qui se confondent dans leur environnement, qui ont la taille et l’allure des proies qu’elles consomment régulièrement pourront déjouer la méfiance des plus grosses truites.

Mon conseil matériel Peche Direct :

1) Kit matériaux de montage Mouche Direct
2) Kit montage de mouches Mouche Direct

Mots-clefs :, , , ,

Carpe: La pêche hivernale

Posté par admin - 23/03/2015

Par ROMAIN 

 L’hiver est une période quand la pêche de la carpe devient difficile mais où l’on peut aussi faire de belles pêches…

Je décide d’aller faire une pêche de 72h sur un lac sauvage très peu pêché. C’est un lac ou le cheptel est de taille moyenne mais avec des poissons d’une robe magnifique.           
Mes montages pour ce week-end seront assez simples mais très discrets pour essayer d’attraper une grosse carpe du lac. J’escherai qu’avec des bouillettes. Arrivé sur le lac à 18h, donc à la nuit, je décide de propulser mes cannes avec un stick de pellets chacune afin d’être sûr que mes esches pêchent parfaitement. Même pas une heure après avoir posé mes cannes quand j’entends un biiiip… et voilà le premier poisson de la session capturé!
Je relance ma canne et c’est reparti pour un autre poisson sur la même canne,  les carpes étaient sur le coup. Cependant ce fut le dernier départ de la nuit.
Le matin je décide d’amorcer avec un mélange de graines et pellets mais le résultat n’était pas convainquant car je ne toucherai que quelques poissons dans la matinée. Je décide alors d’amorcer qu’avec des bouillettes, les départs s’enchainèrent et la taille des carpes augmenta ce qui m’intéressait davantage. Je pêchais dans un mètre d’eau car le début d’hiver n’est pas encore très froid et les températures de l’eau restent honorables pour ma pêche.
Lors de cette pêche j’étais accompagné d’un ami, durant la journée je lui expliquais qu’il y avait des amours blancs dans le lac mais qu’ils ne se laissaient pas prendre facilement. A la tombée de la nuit un de mes détecteurs hurla,  je pris contact le combat était bizarre, une fois le poisson arrivé au bord je l’épuise et là surprise… Je dis à mon pote « j’ai un amour blanc »,  on en revenait pas car on en avait parlé le matin même !
J’ai aussi touché une de ces belles torpilles du lac toujours sur la même canne, elle m’a donné des sueurs avec des rushes hors norme. 
Même si l’hiver est dur, il faut y croire et pour mettre toutes ses chances de son coté  il fait amorcer peu mais très précis, le mieux étant d’utiliser des sacs solubles ou des sticks et d’avoir des montages discrets parfaitement adaptés à la nature du fond !

Mon conseil matériel Peche Direct :

1) Ensemble longue session Carpe Direct
2) Sac soluble Carpe Direct

Mots-clefs :, , , ,

Carnassiers : Coup du soir

Posté par admin - 16/03/2015

Par OLIVIER

Les premiers froids sont là… nostalgique de l’été dernier voici un coup du soir sur un étang  que je ne suis pas prêt d’oublier !

Ma canne ultra light en main, je teste un nouveau montage dit «en tandem». C’est à dire  2 bas de ligne en fluoro avec un leurre souple sans paddle imitation petit poisson blanc. Le temps étant clair, je privilégie donc les couleurs naturelles.
Je me poste sur un ponton surplombant l’étang. Nénuphars à droite, nénuphars à gauche, nénuphars en face… Juste une petite allée sans végétation est présente. Je lance. Les leurres montés en texan se comportent à merveille. A chaque tirée, ils glissent et planent sous l’eau. 1,2,3 lancers…. rien, pas d’attaque, pas de remous dans les nénuphars… bizarre!!!
Je prends ma canne mono brin  équipée d’un gros spinnerbait. Je lance au milieu des nénuphars. Le spinner s’en sort plutôt bien, mais toujours rien!  Je continue ma prospection en changeant l’animation, je gratte difficilement le fond, je pose, redémarrage rapide etc, etc… RIEN  !!! Voici la dure réalité de pêcher dans un étang public sans réglementation particulière, pillé par des pêcheurs peu scrupuleux !
Je redégaine mon ultra light avec toujours le même montage en tandem et repère un petit trou à ma gauche dégagée de nénuphars.

Les leurres ont juste le temps de toucher l’eau que… BAM !!!

Une attaque dont je n’avais plus été victime depuis bien longtemps ! Gobage dans les règles de l’art… j’assure par un petit ferrage et là, je sens que c’est du lourd ! Un pike ? Planqué dans les nénuphars ? Je ne peux pas le dire pour l’instant ! Grosse chandelle… un black bass d’un gabarit hors norme s’offre à mes yeux !
Je récupère le fil, deuxième chandelle, le scion de ma canne est courbé comme jamais! Le poisson file se planquer sous une branche juste en dessous de moi ! Je pêche à 1m50 au dessus de l’eau, sur un ponton équipé de barrière. Le deuxième leurre souple se plante dans la branche. Génial, je dois batailler avec un poisson et un morceau de bois !
J’arrive tant bien que mal à faire rentrer le black dans l’épuisette, un petit « crack » se fait entendre… La branche vient de lâcher ? Non ! C’est juste les 4 derniers cm de ma canne qui viennent de rendre l’âme !!!
Le poisson  enfin sur le ponton je fais rapidement les photos, le mesure et le pèse : 49cm, 1,910kg….  NEW RECORD… Et hop…. Retour dans son élément ! Mon comparse William me rejoint tout juste, il ne verra que les photos, et nous ne feront rien d’autre ce soir là !
Ce poisson a dû voir passer de nombreux leurres devant lui au cours de sa vie. Un si beau poisson est rare dans le domaine public. Il  a eu e la chance de rencontrer des pêcheurs passionnés comme nous… VIVE LE NO KILL !

Mon conseil matériel Peche Direct :

1) Canne ultra light Carnassiers Direct
2) Leurres Spinnerbaits Hook Discount

Mots-clefs :, , , ,

Test : Canne carpe Télé CCD80

Posté par admin - 9/03/2015

Par LAURENT

Pêcheur polyvalent, je cherchais des cannes carpes faciles à transporter et permettant de traquer de beaux poissons dans des pêches rapides en rivière mais aussi en lac.

Cette canne télescopique de marque Carpe Direct, se caractérise avant tout par son faible encombrement, elle est très facile à transporter elle peut être utilisée dans un très grand nombre de situations. Cette 12’ pour 3lbs se classe parmi les cannes courtes mais c’est une très bonne lanceuse.

A la fois fine et puissante !

A la fois fine et puissante elle m’a permis de combattre et de maitriser de beaux poissons. J’ai beaucoup apprécié la finition très soignée et l’excellente qualité de montage des anneaux mais aussi le choix des matériaux haut de gamme qui la composent. Les 6 anneaux sont des SIC tri pattes à la fois solides et assurant une glisse parfaite de la ligne, la double poignée est en néoprène pour un excellent confort de pêche. Le Porte moulinet tubulaire à vis permet une bonne fixation du moulinet et la canne est selon le fabricant d’une action semi parabolique, ce qui permet de contrer de sérieux départs de carpes ! Avec 142cm d’encombrement cette canne permet aussi la pêche des carnassiers au posé, et elle m’a déjà permis de capturer sandres et brochets avec grand plaisir ! En effet c’est un sérieux atout pour envoyer à grande distance un poisson mort ou un vif avec une belle précision. Dernier avantage et non des moindres, la canne est vendue moins de 30 euros et on ne peut que saluer la performance de la marque Carpe Direct qui propose un produit fiable avec un très bon rapport qualité prix !

Mon conseil matériel Peche Direct :

1) Canne Télé 12ft/3lb CCD80 Carpe Direct
2) Ensemble télescopique Carpe Direct

Mots-clefs :, , , ,

Carnassiers : Leurres durs ou souples ?

Posté par admin - 2/03/2015

Par OLIVIER

Une des premières questions que se pose un pêcheur aux leurres arrivé au bord de l’eau est : que vais-je mettre au bout de ma ligne ? Un poisson nageur (PN) ou un leurre souple (LS) ou bien une cuiller?

Si nous connaissons la population piscicole présente, et que l’on recherche un type de poisson en particulier, le choix peut se faire très rapidement. En règle générale, un LS sera privilégié pour tous les percidés (perches et sandres) ainsi que pour le Black bass. Les PN pour le brochet. Malgré tout, incalculables sont les exemples qui me font et feront mentir.

Pourquoi préférer un leurre souple ?

- Tenir compte de la température de l’eau :
En début ou fin de saison, les poissons sont engourdis et seront plus réticents à attaquer un leurre rapide ou ayant une nage désordonnée. Un LS animé de façon très lente, par une série de tirées/relâches, sera plus attractif.
- La profondeur d’évolution du leurre :
Rare sont les PN qui plongent suffisamment pour atteindre plus de 5/6m et que l’on pourra animer de façon optimale. Hormis certains lipless ou gros cranck ou swimbait, le LS ne sera donc plus un choix, mais une obligation. Pensons également à adapter la taille des têtes plombées (grammage et taille de la hampe) à la taille du leurre. En effet, une tête plombée non adaptée bridera la nage du leurre (hameçon qui ressort trop loin dans le corps du leurre, le rigidifiant ainsi. A contrario, un hameçon trop court, ressortant derrière la « tête »du leurre, nous fera louper beaucoup de poissons).    
- Pêche en milieux encombré :
Un LS armé d’un seul hameçon sur le dos sera plus passe partout.
A défaut de poissons nageurs ou de leurres souples, l’option leurre métallique pourra être très  efficace. Un gros spinnerbait ou une grosse cuiller ondulante pourront provoquer une attaque réflexe d’un brochet.

Le PN à l’honneur

- Lorsqu’on repère une chasse par exemple :
On sait que le poisson est réceptif. En lui proposant un PN muni de billes bruiteuses ou brassant beaucoup d’eau, on augmentera nos chances d’attaque.
- En power fishing :
Technique qui consiste à couvrir une grande étendue d’eau en peu de temps, on préféra aussi un PN dont les signaux sonores, visuels et de vibration seront supérieurs à un LS.
- Pêche en pleine eau :
En fonction de leur bavette et de leur densité,  les PN sont conçus pour atteindre des couches d’eau bien précises.

Posséder ces 2 types de leurres dans sa boite est primordial. N’étant pas adepte des leurres métalliques, je reconnais que souvent ils me tirent d’affaire… La patience est également de mise en insistant bien sur un poste, pour pouvoir débusquer une jolie prise, énervée par le passage répétitif d’intrus dans son secteur.

Mon conseil matériel Peche Direct :

1) Sélection Small Predator Hook Discount
2) Sélection Big Predator Hook Discount

Mots-clefs :, , , ,