Exploration de nouveaux ruisseaux

Posté par admin - 31/08/2015

Par CHRISTOPHE

Voilà une journée comme j’aime partir à la découverte de nouveaux ruisseaux avec Mon Pote JAJA…

La journée commence à 5h, départ pour les sources de l’Agout proche de Cambon et Salvergues (Hérault). A quelques mètres de notre arrivée nous apercevons un troupeau de quelques mouflons corses dans un champ (espèce introduite dans les monts de Lespinousse dans les années 50), quel beau spectacle et surprise !
Nous commençons à remonter l’Agout très encombré sur les berges et difficilement pêchable, quelques petites truites et Jaja a vu une belle 30 à 35 cm mais malgré une approche presque à plat ventre dès le ver jeté elle part telle une balle.
Au vu de la difficulté pour avancer et se frayer un chemin pour pêcher nous décidons de changer de ruisseau. Il est clair qu’avec un peu d’entretien de la part des propriétaires cela serait sans doute très agréable à pêcher…

Direction la forêt de la Salesse (Tarn-Hérault)

Nous allons pêcher le Candoubre, superbe ruisseau qui serpente au travers de la forêt avec un accès facile puisque forêt domaniale donc entretenue. Le Candoubre est très agréable à pêcher avec une population assez intéressante de truites mais petites, car sur la totalité de poissons que nous avons capturés, pas une ne faisait la taille. Je pense que ce ruisseau est pas mal pêché de part son accès facile, du moins sur la portion que l’on a pêché.

Après quelques heures passées sur le Candoubre,  direction le Rieufrech

Avant de mettre le fil à l’eau nous nous restaurons (le casse croute c’est important). Maintenant c’est parti pour l’assaut du Rieufrech, ruisseau qui coule au milieu d’une forêt un peu plus difficile d’accès que le Candoubre mais accessible pour des personnes en forme. C’est un ruisseau avec une bonne population de truites mais pas maillée.
Après une journée de 13 heures de marche et de pêche, aucune truite de taille réglementaire n’a été prise mais une multitude de petites qui ont bien sur toutes été remises à l’eau, la plus grosse faisait 19cm.  Si un accessoire est vraiment indispensable dans ce type de pêche ce sont bien les lunettes  polarisantes, que du bonheur !

Mon conseil matériel Pêche Direct :

1) Canne Sportive 180 Carnassiers Direct
2) Lunettes polarisantes Carnassiers Direct

Mots-clefs :, , , ,

Carnassiers: Silures au ralenti…

Posté par admin - 28/08/2015

Par LAURENT

Dans ma sélection de leurres pour le silure, les souples arrivent bien souvent en premier tout simplement parce qu’ils sont efficaces partout et qu’ils permettent des pêches au ralenti.

Il existe une multitude de leurres souples et de coloris mais mon attention se porte toujours vers les modèles les plus mobiles qui peuvent générer des ondulations dans un courant faible ou sur une récupération lente en lac de barrage par exemple.

Il faut pêcher au ralenti!

J’aime beaucoup les souples avec une queue longue qui donne une action de nage vraiment irrésistible, et le moindre coup de scion provoque des ondulations qui attirent les silures de loin. Je reste fidèle au coloris blanc pour la pêche dans les eaux turbides des grands fleuves mais tous les goûts sont dans la nature. Curieusement ce n’est pas la plus grosse taille qui m’a rapporté le plus de captures. A noter aussi que ce leurre est excellent pour le brochet et les très gros sandres ! Du côté des shads, choisissez un modèle dont la caudale déplace beaucoup d’eau lorsqu’on le ramène. La prospection peut se faire soit naturellement en linéaire ou de manière plus saccadée mais sans prendre trop de vitesse. Du côté des leurres métalliques, j’ai une petite préférence pour les cuillères ondulantes qui permettent des animations irrégulières et parfois planantes indispensables à la pêche des silures. C’est l’un des leurres qu’un silure peut prendre dès l’impact à la surface, comme si le prédateur surgissait de nulle part. J’ai encore en mémoire la prise d’un beau moustachu en Espagne sur ce type de leurre. Alors que je distinguais facilement sa grande forme au travers de la végétation toutes les tentatives à l’aide d’autres leurres classiques avaient échoué ! Pourtant dès que ma grosse ondulante a touché la surface, le grand prédateur s’était précipité pour déclencher une touche canon ! Concernant les cuillères veillez simplement à changer les anneaux brisés et les triples pour des modèles renforcés afin de ne pas perdre le silure de votre vie car les combats sont parfois puissants et interminables avec ce grand prédateur !

Mon conseil matériel Peche Direct :

1) Ensemble Silure Luxe Carnassiers Direct
2) Sélection leurres Silure Hook Discount

Mots-clefs :, , , ,

Carpe : La pêche au feeder

Posté par admin - 24/08/2015

Par ROMAIN

La pêche au feeder a été développée en Angleterre. Cette méthode permet de toucher des carpes très vite malgré les touches de poissons blancs…

Arrivé sur mon poste, je commence ma préparation composée de plusieurs ingrédients : farine de blé, farine de maïs, farine de pellet, farine de soja, farine de chènevis, des œufs, maïs doux, coriandre et de la farine de krill, le tout boosté avec du liquide de foie. Attention, il faut humidifier correctement ce mix car sinon la boule va se décomposer lors du lancer.
Cette préparation va rendre les carpes folles et elles vont ce mettre à manger instantanément. Après cette préparation j’entoure mon plomb feeder pour parvenir à obtenir une boule d’environ 10 centimètres de diamètre. Pour définir le diamètre de la boule, tout dépend de la canne utilisée, car il faut des cannes assez puissantes pour pouvoir effectuer des lancers en toute sécurité.
Je mettrais seulement deux cannes car sinon je ne parviendrai pas à pêcher correctement car les feeders dégagent des traînées sapides qui attirent les carpes lorsqu’elles arrivent à proximité du montage ce qui va engendrer de nombreuses touches.
Cette technique marche dans tout type d’eau, toutes sortes de plan d’eau, gravières, rivières et lac… J’utiliserai comme esches des petits appâts pour obtenir le maximum de touches. Mes cannes seront propulsées devant une île dans les herbiers. Durant la journée, 8 captures seront réalisées des poissons de tailles modestes pour 9 départs ce qui est très convainquant pour cette technique !

Mon conseil matériel Peche Direct :

1) Canne 12ft / 3lbs Carpe Direct
2) Plombs trilobés Carpe Direct

Mots-clefs :, , , ,

Que veulent les pêcheurs de truite ?

Posté par admin - 20/08/2015

Par LAURENT

Lorsque je discute au bord de l’eau avec des pêcheurs français qui fréquentent des parcours publics, la traque des poissons sauvages semble être leur souhait unique. Mais quand on en arrive à la définition d’un poisson sauvage, les choses semblent moins évidentes…

Pour certains une truite sauvage est une truite plutôt rare qui est en pleine forme, zébrée si possible avec de belles nageoires, pour d’autres c’est juste un beau poisson. Dans bien des cours d’eau où la main de l’homme aide un peu la reproduction naturelle des salmonidés par des lâchers d’alevins et où depuis des années toutes sortes de truites ont été déversées, il est bien difficile de reconnaître un poisson sauvage. D’ailleurs je connais plusieurs petites piscicultures où les farios parfaitement zébrées ont été « fabriquées » de la main de l’homme à partir de géniteurs prélevés dans la rivière.

Des truites sauvages…

Mais que veulent les pêcheurs ? Prendre de beaux poissons en nombre et passer une excellente journée quitte à payer un peu plus chère, où errer sur nos pauvres parcours publics à la recherche d’une hypothétique truite sauvage qui ne l’est plus depuis longtemps. Là, réside toute la question de la pêche en France. Bien sûr les goûts de chacun sont bien différents, certains souhaitent prendre rapidement leurs truites (c’est rarement le cas chez les pêcheurs expérimentés) alors que d’autres privilégient le cadre, la nature et la qualité de la pêche dans leur quête. Mais il faut se rendre à l’évidence, pêcher en toute liberté avec une carte de pêche bon marché est devenu compliqué. Non seulement la révolution industrielle a largement bouleversé l’équilibre fragile de nos cours d’eau mais les poissons et les pêcheurs aussi ont vu leurs effectifs constamment diminuer et rien ne semble pouvoir freiner ce mouvement à moins de réels choix de gestion soient rapidement mis en œuvre.

 Mon conseil matériel Peche Direct :

1) Pince digitale Fish Grip Hook Discount
2) Sac Carry All Mouche Direct

Mots-clefs :, , , ,

Belles carpes sauvages du Marais Poitevin

Posté par admin - 17/08/2015

Par MICHEL

Adaptons nos pratiques et notre matériel aux exigences des lieux prospectés…

Pendant longtemps j’ai posé mes lignes dans « le vert pays des eaux vives » : la Nièvre. Les grosses carpes miroirs y sont largement dominantes, que ce soit dans les nombreux étangs, lacs, rivières ou canaux. Mais depuis deux ans maintenant de résidence en Vendée dans le Marais Poitevin, tout à changé.
Dans le dédale des canaux, la Vendée ou la Sèvre Niortaise, la carpe commune s’impose très majoritairement. Et ce sont de véritables furies, malgré un poids relativement réduit, qui provoquent des départs et des combats de folie !
Alors il n’est plus indispensable, pour les traquer, d’utiliser des cannes de 13 pieds et des moulinets aux bobines surdimensionnés. Cela peut même être un handicap, tant les distances de dépose des lignes sont courtes et les spots encombrés.
Opter pour un ensemble canne Carpe Direct CCD79 10′ et moulinet débrayable MCD06 garni de nylon 30/100ème m’ est apparu comme une évidence, surtout lorsque je l’ai utilisé pour la première fois dans la rivière Vendée. Légèreté, maniabilité et autorité lors du départ et du combat avec une belle linéaire de 7 kg m’ont absolument convaincu. Et puis du fait de cette grande maniabilité, il est très facile d’utiliser une petite astuce pour la pêche de nuit par exemple : il arrive souvent qu’un arbre immergé ou un paquet de nénuphars se trouve sur la berge opposée et cela constitue en général de bons postes mais s’avérant couteux en matériel, alors il suffit de jour, de placer sa ligne au plus près de ces obstacles, de la tendre correctement et l’astuce consiste à coincer le fil dans le « stop-fil » de la bobine du moulinet et de donner un tour de manivelle, lors de la prochaine dépose de la ligne, même de nuit, elle se positionnera au même endroit. En cas d’un amorçage précis, cela permet aussi de remettre la ligne là où elle est la plus efficace, sur l’amorce !

Mon conseil matériel Peche Direct :

1) Canne 10 ‘ 3Lbs CCD79 Carpe Direct
2) Moulinet débrayable MCD06 Carpe Direct

Mots-clefs :, , , ,

Pêche de saison : Le popper

Posté par admin - 13/08/2015

Par WILLIAM

Il est une chose des plus jouissives à la pêche, c’est voir cette masse d’eau fondre sur nos leurres de surface…

Le popper est un leurre particulièrement efficace qui apporte d’énormes sensations. Il s’agit desleurres qui vont travailler sur l’aspect visuel. Ils sont efficaces sur une grande variété de carnassiers. Leur animation n’est pas compliquée, aussi un pêcheur débutant s’en sortira très bien au bout de quelques lancers.

Qu’est ce qu’un popper ?

C’est un leurre de surface dont le but est de propulser de l’eau devant lui en émettant un son très perceptible, un « POP », qui se forme grâce à une bulle d’air plus ou moins grande. Ils sont généralement dotés de deux hameçons triples.
Les fabricants créent chaque année de nouveau poppers. Il existe plusieurs types de tête avec une coupe différente leur permettant de pousser l’eau en formant une bulle d’air qui produit le son caractéristique du Popper. Cette bulle d’air, accompagnée de l’eau qu’elle projette, permet une détection lointaine par les poissons. Suivant la forme de la tête du leurre le mouvement de l’eau sera plus ou moins conséquent. Plus la tête est « creusée », plus la gerbe d’eau sera grande. A l’inverse, si le creux est moins profond, moins grande sera la gerbe d’eau.

Pour le maniement

Les poppers à petite tête seront utilisés de manière énergique avec de petits coups de scion assez rapides. Ça permet de faire onduler le leurre sur la surface de l’eau.
Pour ceux avec un plus grand creux, il faut effectuer de larges coups de scion mais beaucoup plus lentement en observant une pause de quelques secondes entre les tirées. Cette pratique sera favorisée pour rechercher des poissons qui chassent en surface.
Le popper à la particularité d’intéresser les poissons de loin et même de les « décoller » du fond. Ça peut également être le leurre « sauve-capot » quand les poissons suivent le leurre sans taper dedans.
Ce fabuleux leurre de surface, va jouer sur l’agressivité des poissons. Effectivement, les carnassiers sont territorialistes, et en tant que tels, ils tenteront de chasser l’intrus qui pénètre dans son territoire.
Le popper sera également efficace quand le carnassier est en chasse.
Pour résumer, le popper est un leurre sympa et facile à utiliser. Il permet d’agacer les poissons de loin quand ceux-ci sont inactifs. Et de stimuler leur instinct de prédateur . A vos pop…

Mon conseil matériel Peche Direct :

1) Sélection leurres Poppers Hook Discount
2) Lot Poppers spécial Big Fish Hook Discount

Mots-clefs :, , , ,

Coup du soir caniculaire en surface

Posté par admin - 10/08/2015

Par OLIVIER

Début juillet la région bordelaise à l’instar de la toute la France a connu de très, très grosses chaleurs. Pêcher en journée était quasiment du suicide, le coup du soir devenait ainsi une obligation bien que les températures restèrent particulièrement élevées. Du poisson au rendez vous tout de même, c’était ça le principal!

Une chose qui est vraiment impressionnante le soir, c’est cette courte période de frénésie où le poisson passe d’un état de léthargie complète, boudant tout ce qui lui passe sous le nez, à  un état second où la moindre petite chose intruse qui transperce la surface de l’eau se fait happer dans la seconde.
Ce moment, il ne faut à aucun prétexte le louper, car il peut durer que quelques minutes dans certains cas.  Bien souvent les premiers gobages en surface sont les prémices d’une frénésie. C’est le moment pour tirer de sa boite à leurres les poissons nageurs de surface.
On retrouve alors les stickbait, leurres élancés sans bavette, prévus pour évoluer en « walking the dog ». Cette animation est réalisée en effectuant de brefs coups de scions appelé aussi « twitch », canne basse. Le leurre effectue ainsi en surface des zig zag.
Le deuxième type de leurre spécifique pour les pêches de surface est l’incontournable popper. Reconnaissable entre tous par sa grande bouche largement ouverte ce qui provoque une gerbe d’eau est un son particulier à chaque twitch.
On à toujours la possibilité d’utiliser également des leurres métalliques comme le spinnerbait en ramenant la ligne assez rapidement de manière à faire évoluer le spin juste sous la surface. Les plus habiles pourront faire venir frapper la surface de l’eau avec la palette du spinner.
Cette pêche de surface est pour moi la plus intéressante car nous pouvant non seulement sentir l’attaque du poisson mais surtout la voir. Avec des leurres flottants ne pas hésiter à faire quelques poses dans l’animation. Bien souvent les attaques se font en ce moment là ou juste à la reprise.
Pêche vraiment spectaculaire quand le poisson est présent, la pêche en surface nécessite juste des poissons nageurs adaptés et un chouilla de technique notamment pour le stickbait.
Réalisable en cette période estivale, il ne faut tout de même pas la mettre de coté l’hiver car elle peut nous réserver bien des surprises.

Mon conseil matériel Peche Direct :

1) Spinnerbaits Hook Discount
2) Sélection 40 poissons nageurs Hook Discount

Mots-clefs :, , , ,

C’est meilleur quand il fait mauvais !

Posté par admin - 6/08/2015

Par LAURENT

Les conditions météorologiques conditionnent largement la réussite en matière de carnassiers. Personnellement, je n’ai jamais pris de gros spécimens sous un soleil de plomb et je dois bien reconnaître que les meilleures conditions sont souvent des temps sombres, couverts, avec une pluie fine !

Quand la météo est instable avec une pression plutôt basse, les chances augmentent sensiblement. De toute façon, le coup du matin et le coup du soir sont les meilleurs. Il faudra donc faire des sacrifices pour être en action de pêche juste au lever du jour et rentrer tard à la maison ! Rechercher les carnassiers consiste pour moi à pêcher en premier lieu tous les postes qui sont à l’abri de la lumière le plus longtemps possible. Les arches de pont peuvent vous rapporter gros et toutes les formes de structures en rivière. Je ne suis pas non plus un fan de vent de travers, comme pour la traque de gros brochets, je préfère pêcher avec des vents de face qui vont brasser les berges et donc rassembler le poisson fourrage. Le contrôle de la bannière qui ne doit souffrir d’aucune imperfection se fera en se positionnant vent dans le dos en float-tube ou en bateau par exemple. Ainsi la bannière reste naturellement tendue et les touches sont parfaitement identifiées. Les vents de travers compliquent les choses et rendent la perception des touches aléatoires car la bannière va former un ventre. De plus leur impact sur les berges est moindre et diffus.

Le brassage des couches d’eau…

Le brassage des couches d’eau ne se fait pas de manière assez ample pour rassembler le poisson fourrage qui attire les prédateurs! Sur ces berges battues par les vagues qui soulèvent les sédiments, il faudra rechercher le moindre caillou, tronc d’arbre, ou autre rocher qui va freiner le vent, concentrer les alevins de blanchaille et attirer les carnassiers. Moins le prédateur aura de mouvements à faire pour capturer ses proies plus le secteur sera favorable à la prise d’un beau poisson ! Un bon poste peut se résumer à un simple obstacle presque invisible posé sur le fond. En rivière les ralentissements de courant sont les meilleurs, même s’ils sont parfois difficiles à identifier quand l’eau est profonde. Ces petits coins recèlent de bonnes caches à carnassiers !

Mon conseil matériel Peche Direct :

1) Ensemble silure Carnassiers Direct
2) Ensemble pêche verticale Carnassiers Direct

Mots-clefs :, , , ,

Carpe : Le montage bonhomme de neige

Posté par admin - 2/08/2015

Par ROMAIN

Ce montage est sans doute l’un de mes préférés car il m’a sauvé de plusieurs capots dans des conditions difficiles…

Le montage que j’utilise pour le montage bonhomme de neige est le KD-rig et je vais vous décrire la façon dont je l’ai utilisé lors de ma pêche. Dans un premier temps j’ai repéré le substrat sur lequel j’allais tendre mes lignes. J’opterai pour une tâche de gravier de plusieurs dizaines de mètres de diamètre. Deux cannes seront propulsées sur ce spot et une autre juste à côté de ce plateau de grave dans la vase à environ 3,5 mètres en pleine eau. Comme appâts j’utiliserai une bouillette de 20mm confectionnée par moi même est une pop-up de 10mm pour simplement  poser en équilibre mes esches sur ce fond vaseux. Mon amorçage sera composé d’une dizaine de bouillettes et un stick constitué du mix boosté avec du liquide bloodworm (vers de vase) propulsé lors du lancer. Mes autres montages sur le plateau de grave seront des montages tricheurs c’est à dire une bouillette (faite maison pour ma part) avec un faux grain de maïs, ce montage me réussit énormément en ce début de saison.
Aux alentours de trois heures du matin un départ vif me fit sortir de mon biwi en vitesse, je sens que le poisson est lourd mais calme. C’est une fois arrivé au bord qu’il décida d’aller dans l’herbier situé à ma gauche, je n’ai pas pu l’en empêcher mais grâce à ma tête de ligne en tresse j’ai pu couper les herbes est ne pas abimer ni perdre le poisson. Ce n’est qu’après l’avoir sorti des herbiers et mis dans mon épuisette, que je me suis aperçu de sa taille honorable car c’est une belle miroir de plus de 15kg qui me rendra visite. Une heure plus tard une commune de 9 kilos succombera à mon montage tricheur sur un amorçage lourd avec mes bouillettes.
Pour conclure, le montage bonhomme de neige sélectionnera les prises comme vous pouvez le constater dans ce récit, et je vous le confirme en l’ayant mis à tout épreuve, il m’a toujours rapporté gros ! Alors croyez en ce montage et il vous donnera satisfaction.

Mon conseil matériel Peche Direct :

1) Sélection accessoires de montage Carpe Direct
2) Epuisette Carpe Direct

Mots-clefs :, , , ,