La perche en street fishing

Posté par admin - 25/07/2016

Par OLIVIER

S’il y a une pratique de la pêche qui a le vent en poupe  ces dernières années, c’est bien le street fishing…

Le street fishing est un mode de pêche urbaine. Cela permet de déambuler en plein centre ville, canne à la main, et d’aller prospecter les rives et les quais à la recherche de carnassiers ayant pris leurs quartiers au sein d’un amalgame d’objets divers et variés, mis a l’eau par des bipèdes peu scrupuleux.
Et c’est là où l’on s’aperçoit que nos amis les poissons ont une réelle faculté à s’adapter à  ce biotope artificiel s’épanouissant au milieux des caddies et autres vélib ou carcasses de motos… Bref, un paradis de spots que nous pêcheurs devons deviner en fonction du nombre de leurres que nous laissons accrochés aux  rétro d’un scooter.
Le carnassier qui a su le plus s’adapter à cet habitat est bien entendu la perche. Et outre les obstacles jetés à l’eau, la perche va également apprécier tout autre obstacle architectural tel que les arches des ponts, les voûtes, écluses, sorties d’égouts…
Un facteur important à prendre en compte lorsque l’on pêche en eau vive est indéniablement la présence de courant. Essayez de repérer les endroits à la limite entre courant et eau calme, derrière une pile de pont par exemple, ou bien un endroit ou le courant est cassé par un obstacle… bien souvent les perches y sont l’affût.

Montage, leurres…

Mon montage favori pour ce style de prospection est le drop shot :  un petit leurre souple monté sur un hameçon situé à une trentaine de centimètre au dessus d’un plomb.
Les sorties d’égouts sont très prometteuses également. Certes ce n’est pas l’endroit idéal pour nos sens, mais l’apport constant en nourriture attire la friture… et par la même occasion les carnassiers.  Sur ce genre d’endroit, je préfère utiliser un petit poisson nageur voire un leurre métallique comme une cuiller ou un petit spinnerbait.
En été, je privilégie les leurres de surface tel que le popper ou le stickbait.
Lorsque je détecte des obstacles immergés plus ou moins volontairement,  les montages « anti herbes » sont de rigueur si on ne veut pas voir la totalité de sa boite à leurres rester au fond !
Certes le street fishing n’est pas spécialement un moment où le pêcheur est en tête à tête avec soi-même puisque la vie citadine viens perturber ce que bon nombre de pêcheur recherche : la tranquillité. Mais de très beaux poissons évoluant juste sous nos pieds  peuvent rendre une session surprenante…

Mon conseil matériel Pêche Direct :

1) Sélection leurres à perche Hook Discount
2) Ensemble Street Fishing Carnassiers Direct

Mots-clefs :, , , ,

Une petite session au lac du Marillet…

Posté par admin - 18/07/2016

Par MICHEL

Pour  la préparation des qualifications au championnat de France de pêche sportive de la carpe, j’ai effectué une petite session de reconnaissance au lac du Marillet en Vendée…

Le lac du Marillet a été choisi par le GR Carpe Pays de Loire pour la 2ème manche qualificative. Et comme, quoique vendéen, je n’ai jamais pêché la carpe dans ce lac de 127 hectares situé au pied de la commune de Château Guibert en Vendée, j’ai décidé d’aller faire un court repérage de quelques heures afin de collecter le maximum d’informations pour que notre équipe puisse aborder cette compétition avec quelques connaissances.
D’abord,  ce lac tout en longueur, puisque créé avec un barrage sur la rivière « le Marillet », est d’un accès difficile pour la pêche du bord, du fait de rives hautes et escarpées sur une grande partie du lac. Mais, en cherchant un peu, et comme la pêche des carnassiers est encore fermée, j’ai pu poser ma batterie dans un joli endroit, exempt de tout pêcheur alentours.
Le fond, sablonneux et caillouteux à ce poste, avec une jolie cassure à environ 30 mètres m’a permis de faire un amorçage pas trop lourd à base de tigers nuts sur la gauche pour mes deux premières cannes eschées de tigers et amorces carnées à base de farine de poisson pour mes 2 autres cannes garnies de bouillettes monster crab de 14mm à droite.

La journée…

Quelques petites touches des deux côtés, donnant un gros carassin à la graine et un poisson chat sur les petites bouillettes. A la levée des lignes je vois que mes bouillettes sont régulièrement dévorées par d’autres poissons que des carpes, c’est très gênant. Plus rien jusqu’à la nuit.
Vers deux heures du matin, un énorme départ sur la gauche et une décroche dès la prise en main de la canne, grosse frustration !! Puis après avoir retendue toutes les lignes, une heure plus tard, nouveau départ sur la même canne, et après un bref combat, une petite commune de 3,3 kg repose sur le tapis.
Le lendemain matin, afin de voir un peu ce qui se passe dans ce lac, je tendais mes lignes bien plus au large. La journée se passe avec des attaques régulières de petits poissons et aucun départ sérieux.

Au retour…

Je notais scrupuleusement les informations collectées pour les partager avec mon coéquipier (mon frère, toujours en activité) qui réside en Ile de France et qui ne peut se déplacer aussi facilement. Une chose est sûre, c’est que cette brève expérience va nous permettre de définir une stratégie pour cette manche qui s’avère délicate. Mais, quelque soit le résultat, je promets d’en communiquer tous les moments. Donc à suivre….

Mon conseil matériel Pêche Direct :

1) Bed chair Prestige Carpe Direct
2) Table de biwy alu réglable Carpe Direct

Mots-clefs :, , , ,

Le jour de l’ouverture de la truite…

Posté par admin - 11/07/2016

Par CHRISTOPHE

Cette année l’affluence au bord des rivières de 1ère catégorie était le 12 Mars…

 

Le jour tant attendu arrivé, de nombreux pêcheurs étaient autour des lacs où ont lieu des déversements de truites arc en ciel avec leur voiture garées à côté d’eux. Pour ma part, cela n’est pas ma conception de la pêche à la truite mais bon il en faut pour tout le monde !
Cette année était encore pour moi l’occasion de découvrir de nouvelles rivières et ruisseaux. Pour cette ouverture 2016, j’ai décidé de me rendre à l’Est du département du Tarn limite Aveyron bien entendu sur une rivière que je n’ai jamais pêchée. Après deux heures de route, les derniers kilomètres ne sont pas une route mais plutôt un chemin carrossable de plusieurs kilomètres qui longe cette magnifique rivière classée 1ère catégorie et le thermomètre de la voiture affichait 0°. La journée s’annonçait bien, aucun pêcheurs au bord de l’eau juste moi et mon ami, cela démarrait fort dès les premiers lancés les truites mordaient déjà et cela ne s’arrêtaient pas hormis lorsque l’on a fait une pause casse croûte.
Durant cette journée, j’ai capturé une trentaine de Fario et mon pote une vingtaine mais seulement 4 maillées.
Ce fût une ouverture 2016 réussie et surtout la découverte d’une rivière magnifique et préservée avec un cheptel de truites important, cela faisait vraiment plaisir de voir autant de truites en milieu naturel.

Mon conseil matériel Pêche Direct :

1) Waders néoprène Carnassiers Direct
2) Moulinet truite Prestige Carnassiers Direct

Mots-clefs :, , , ,

Pêche sportive: L’heure c’est leurre!

Posté par admin - 4/07/2016

Par OLIVIER

La pêche est une science inexacte où du jour au lendemain vous pouvez passer de la pêche de votre vie à un grand moment de solitude sur un même spot, en vous demandant où peut bien être passé le poisson!

En fonction de la saison, les poissons n’ont pas tous la même activité. Il est bien connu qu’en hiver nos amis sont beaucoup moins actifs, il en est de même en pleine canicule. Il est donc important de ne pas louper les créneaux horaires où le pic d’activité est à son maximum.
Le coup du matin est un instant magique où la nature se réveille lentement, la brume à la surface de l’eau se dissipe peu a peu laissant les rayons du soleil venir réchauffer tout doucement la surface de l’eau. Un de mes moments favoris en pleine été à ne pas douter! Pour cette peche je privilégie plutôt des leurres a dandiner, jig ou bien leurres souples. Je les fais évoluer lentement sur le fond en effectuant des poses de quelques secondes. Le poisson sortant de sa torpeur nocturne saura apprécier cette proie évoluant nonchalamment.
Le coup de midi quant à lui je le réserve pour la fin de l’automne et l’hiver par très belle journée. Le soleil réchauffant la couche superficielle de l’eau permet une activité du poisson blanc qui attisera la curiosité du carnassier. Le créneau 13h/15h est donc à préférer. Pêcher dans les bordures voire même en surface est préférable. Si vous pêchez sur des grandes étendues d’eau, alors prospectez les fonds! Si je ne devais utiliser qu’un seul leurre, je choisirai sans hésiter le spinnerbait. Leurre polyvalent, je peux prospecter toutes les couches d’eau allant de la surface au fond. De plus, il est passe partout et a tendance à moins s’accrocher aux obstacles.
Enfin, le coup du soir est à privilégier lorsqu’on recherche principalement le sandre. Poisson s’activant dès que la luminosité diminue, c’est en effet à cette période qu’on pourra aller le débusquer plus aisément. La peche à la verticale est la technique par excellence en grandes eaux. Ce poisson a tendance à rester bien calé au fond, proche des obstacles. Comme leurre, un shad, un twist, bleuté ou blanc d’une bonne dizaine de cm monté sur une tête plombée fluo fera très bien l’affaire.
Le type de poissons présents ou recherchés est à prendre en compte. Mes plus belles pêches de brochets et perches ont été réalisées le matin. Pour le black bass c’est l’après midi ou début de soirée qui m’ont donné le plus de résultats. La pêche n’est pas que du hasard… lorsque l’on trouve un nouvel endroit, il faut y revenir à différents moments afin apprécier en toute objectivité la présence piscicole.

Mon conseil matériel Pêche Direct :

1) Sondeur portable Carnassiers Direct
2) Leurres spinnerbaits Hook Discount

Mots-clefs :, , , ,