Technique : Casting ou Spinning ?

Posté par admin - 29/08/2016

Par OLIVIER

S’il y a bien une chose que la pêche aux carnassiers s’est vue développer ces dernières années c’est bien l’engouement pour la pêche aux leurres ainsi qu’une technique particulière venue des USA : Le casting.

Cette technique à ses avantages et inconvénients, je vais essayer ici d’en faire le tour.

Avantages :

- Du fait que le fil s’enroule directement dans l’axe des anneaux, il ne se vrille pas contrairement au moulinet spinning où le fil s’enroule perpendiculairement, très désagréable pour les pêcheurs utilisant du nylon et voyant leur fil s’entortiller sur lui même lors des lancers!
- Le spinning nécessite des engrenages à angle droit provocant une perte de puissance entre la force transmise dans la manivelle et celle qui arrive au final au niveau de la bobine. Le Casting quant à lui  bénéficie d’un entraînement direct qui retransmet beaucoup plus fidèlement la puissance. Voilà pourquoi cette technique est appréciée pour la pêche aux « gros ».
- L’avantage majeur, est dû au fait de la position du moulin sur la canne. En effet cette position permet au pêcheur de l’avoir au creux de la main et d’agir ainsi directement sur le freinage de la bobine à l’aide de son pouce. Arme ultime pour gérer la distance du lancer, le posé du leurre, et le combat.

Inconvénients :

Pour moi il existe  4 gros inconvénients à ce style de pêche :
- Cette technique demande un minimum d’entraînement et  afin de maîtriser les subtilités du lancer.
- La perruque est  l’ennemie number one. Du fait de son tambour tournant, une mauvaise gestion du freinage de la bobine, un lancer contre le vent et vous voilà avec un sac de boucles pouvant vous rendre fou à chaque lancer.
- Un réglage du frein est nécessaire si vous changez de leurre  ayant une différence de poids conséquente par rapport au précédent.
- L’utilisation de petits leurres légers (moins de 5g) est quasiment impossible du fait que ce moulin a besoin d’un minimum d’inertie . D’où la complémentarité avec le spinning pour les pêches fines!

En action de pêche…

Là où le casting prend tout son sens est lors de pêche façon linéaire, en lancer -ramener basique, sans animations particulières,  en utilisant des leurres type cranckbait, spinnerbait, grosse cuiller… bref des leurres qui ont tendance à tirer un peu sur la canne.
L’usage d’un ensemble casting est quasiment incontournable  également lorsqu’on choisit la traque des gros brochets au big bait (leurres de 50 g minimum).
En bref , le spinning et le casting ne sont pas en concurrence. Tout dépend de ce que le pêcheur veut rechercher comme poisson et du leurre qu’il utilise et sont animation. Le spinning a le gros avantage de pouvoir répondre à tout type de pêche aussi bien en finesse  qu’avec des gros leurres.
Malgré tout, après un bon réglage du moulinet casting, et quelques dizaines de minutes à comprendre le principe, pour les leurres de plus de 10g je ne jure maintenant que par le casting.

Mon conseil matériel Pêche Direct :

1) Ensemble casting Carnassiers Direct
2) Ensemble spinning Carnassiers Direct

Mots-clefs :, , , ,

Truite: Sortie en Montagne Noire

Posté par admin - 22/08/2016

Par CHRISTOPHE

Après un petit break et un mois d’Avril où le manque d’eau se faisait sentir, la période pluvieuse du mois de Mai a fait du bien aux cours d’eau de la Montagne Noire…

Contrairement à d’habitude, je pratique beaucoup la pêche sur le versant du département du Tarn, je choisis cette fois d’aller sur le versant du département de l’Aude, la rivière choisie est l’Orbiel.
Je découvre une magnifique rivière qui serpente au milieu d’une forêt de résineux et feuillus. L’Orbiel vous offrira beaucoup de possibilités et types de topographies : des plats, des paliers formés par des blocs de granit, des rapides.
Lors de cette sortie, pas de truites maillées de prises mais quand même pas mal de Fario sorties de l’eau et énormément de décrochées… il y a des jours comme ça…
Sur cette rivière, il vous faudra privilégier l’approche parmi les plus discrètes avec une canne de 4,80m minimum car il faut pêcher loin devant.
Si vous passez dans cette région, surtout arrêtez-vous ou faites le détour, vous découvrirez une rivière magnifique avec un bon cheptel de truites sauvages, vous pourrez pêcher soit au toc, soit au leurre voir au Tenkara pour les adeptes de cette technique et surtout, vous aurez droit à un décor magnifique et une bonne balade.

Mon conseil matériel Pêche Direct :

1) Ensemble téléreglable Pro Carnassiers Direct
2) Ensemble télescopique Fish Different

Mots-clefs :, , , ,

Carnassiers : Test ensemble Predator

Posté par admin - 15/08/2016

Par OLIVIER

Ce mois ci je vais vous présenter une canne made by Carnassiers Direct. La Predator 270 d’une puissance de 15-50g. Je lui est fait faire équipe avec le moulinet Prestige 4000FD…

Pour ce test je me suis rendu sur la côte Médocaine tenter de prendre du bar façon rock-fishing dans les Baïnes (phénomène unique en France où les courants fabriquent des espèces de grandes cuvettes dans le sable). Equipé de mes wadders, je suis donc allé découvrir les sensations de cette canne.

Présentation
Composée de deux brins la canne est plutôt légère et son talon en liège semble de très bonne facture. Mesurant 270cm pour un poids de 220g le gabarit est très raisonnable voire optimal pour la pratique de la pêche aux « gros »  leurres. Son blank en carbone est esthétiquement sobre. Le liège du talon offre une prise en main agréable. De plus, les anneaux permettent l’usage de tresse… que demander de plus ?

La canne
Passons aux choses sérieuses. Je m’enfonce dans l’océan, le temps clément  la marée descend, l’eau peu houleuse… les conditions sont réunies pour apprécier  cette canne. Je débute mes lancers avec un jig de 30g.  Très bon comportement de la canne qui propulse le leurre au cœur de la baïne. En changeant de leurre pour une grosse cuiller, j’ai voulu tester la sensibilité du scion. On ressent parfaitement les vibrations de la cuiller. Je suis très agréablement surpris pour une canne de cette puissance.
Avec un gros popper, aucun soucis lors des tirées sèches pour faire évoluer ce leurre. Le test avec un jerkbait est concluant également. Bref au niveau de l’animation des différents leurres cette canne est tout simplement royale… tout comme la petite dorade que j’ai piquée mais qui a eu le dernier mot arrivée à 2m de moi. Il n’empêche que ce fût la cerise sur le gâteau, car j’ai pu apprécier ainsi les sensations du « combat » entre le pêcheur et le poisson. Rien à redire non plus de ce coté là. Les coups de tête sont bien ressentis dans le poignet. La canne est bien sensible.
Après 3h passées dans l’eau et pas loin d’une centaine de lancers, je suis ravi de cette canne. Étant plutôt adepte de la pêche en eau douce, je privilégie l’usage de canne  light voire ultra light. Me dire que j’allais pêcher avec une « grande » canne comme ça me faisait un peu peur…mais la légèreté de l’ensemble canne/moulinet m’a fait oublier que je pêchais avec une canne heavy.

Le moulinet
Je vais finir ce post par présenter succinctement le moulinet. Je dis succinctement car vu toutes les qualités qu’il a je ne sais par où commencer. Il est beau, de très belle et bonne fabrication, un tambour ajouré lui rendant de la légèreté et lui donnant un coté très stylé, son frein avant fait le travail de fort belle manière etc. Bref en un mot : Génial ! Carnassiers Direct le décline en plusieurs tailles… what else ?

Conclusion
Cet ensemble a passé haut la main les conditions en eau salée. Si la canne peut paraître « basique » au premier abord, son utilisation aux leurres dévoile toutes ses qualités, quant au moulinet… c’est un réel coup de cœur… il a tout pour lui !

Mon conseil matériel Pêche Direct :

1) Canne Predator Carnassiers Direct
2) Moulinet Prestige Carnassiers Direct

Mots-clefs :, , , ,

Pêche carpe : Manches qualificatives

Posté par admin - 8/08/2016

Par MICHEL

Manches qualificatives du championnat de France de pêche sportive de la carpe Région Pays de la Loire : 15 équipes inscrites,  72 heures dans la Mayenne à Neuville (53) et 48 heures au lac du Marillet (85)

Pour se qualifier à la finale du championnat de France il faut se classer parmi les trois premières équipes au terme des deux manches régionales. Il est à noter que le groupement régional carpe de Bretagne n’étant pas en mesure d’organiser les qualifications, nos amis bretons ont rejoint le GR Carpe Pays de Loire.
La première manche s’est tenue du 5 au 8 mai à l’écluse de la Rongère à Neuville dans la rivière Mayenne. Notre équipe (mon frère et moi) était prête à en découdre malgré le fait que ni l’un, ni l’autre n’avions jamais pêché ce spot, mais il est toujours intéressant et technique de tendre ses lignes en rivière. Pour nous, cette compétition est un véritable challenge car nous n’avons encore jamais participé à une telle rencontre, mais cela reste surtout de superbes moments partagés au bord de l’eau avec pour l’essentiel de prendre beaucoup de plaisir.
Après un médiocre tirage au sort nous avons passé nos 72 heures à batailler avec des grosses brèmes, les carpes nous faisant défaut. Le classement de la première manche nous plaçait  la 13ème place sur les 15 équipes participantes.

Concernant la 2ème manche

Concernant la 2ème manche au Lac du Marillet en Vendée, malgré un tirage au sort satisfaisant, les dames carpes se sont bien dérobées pour bon nombre de compétiteurs du fait de leur période des amours pour se rassembler sur les frayères en désertant la quasi-totalité des postes alloués. Au final nous nous classons à la 10ème place de cette deuxième manche et 13ème au classement général.

Aucune déception…

Nous n’avons connu aucune déception car nous avions abordé cette première participation avec beaucoup d’humilité et surtout le désir d’apprendre des compétiteurs aguerris à ce type de confrontation. En revanche bon nombre d’entre eux regrettaient le peu d’enthousiasme des carpes pour leurs montages.
Nous avons compris qu’il nous fallait mieux se préparer pour la rencontre de l’année prochaine et définir une véritable stratégie en fonction des lieux (lac et rivière) mais aussi, autant que possible, des aléas météorologiques, etc…
Nous avons néanmoins rencontré des carpistes passionnés et lié des relations amicales avec certains qui nous surnomment affectueusement « les anciens », je pense que nous n’arriverons plus à nous en départir.

Mon conseil matériel Pêche Direct :

1) Sacs de conservation Carpe Direct
2) Canne à carpe Prestige Carpe Direct

Mots-clefs :, , , ,

Pêche truite : Situation inquiétante

Posté par admin - 1/08/2016

Par CHRISTOPHE

Depuis l’ouverture, déjà environ 200 truites Fario ont été prises et autant de remises à l’eau…

Depuis quelques années , on remarque que la population de truites augmente ce qui est un bon signe de reproduction puisque cette année la tailles des poissons capturés s’échelonne de 4 cm à 25 cm.
Au sein de la Montagne Noire dans le Tarn, lieu où je pêche le plus souvent car à proximité de mon domicile, le plus inquiétant c’est bien le niveau des eaux puisqu’au mois d’Avril elles sont très basses.
A titre de comparaison par rapport à 2015, on se croirait au mois de Juillet/Août. En relation quotidienne avec des pêcheurs de Haute Garonne et Ariège, le constat est le même en terme du niveau de l’eau. Dans les ruisseaux, les faibles chutes de neige de cet hiver sont certainement la cause de déficit dans nos cours d’eau.
Si ces niveaux continuent à baisser, que vont devenir tous ces cheptels de truites qui demandent qu’à grandir ? Les AAPPMA vont elles organiser des opérations de sauvetage ?
Ce cheptel de truites Fario qui a mis tant d’années à se reconstituer est de nouveau en danger !

Mon conseil matériel Pêche Direct :

1) Canne lancer léger Pechetoo
2) Sélection 12 Leurres Mini Wobblers Hook Discount

Mots-clefs :, , , ,