Championnat France 1ère manche 2017

Posté par admin - 9/10/2017

Par Michel

Championnat de France de pêche sportive de la carpe séniors 2017.
1ère manche qualificative de 48 heures lac de Verdon – La tessoualle 49 Maine- et-Loire : un résultat encourageant!

C’est par un temps plutôt moyen avec pas mal de vent froid que s’est déroulée cette compétition. Notre préparation à mon frère et moi a été beaucoup plus soignée que l’année passée où nous n’avions pas été très bons et les tirages au sort de postes assez défavorables. Cette fois-ci, la chance allait-elle nous sourire ? Nous tirons un des deux postes au pied du barrage avec une profondeur importante à distance et une belle cassure à environ 40 mètres du bord. Au niveau de l’amorçage nous avons choisi de faire uniquement un tapis de bouillettes artisanales que nous utilisons exclusivement au large et plutôt un mélange de graines derrière la cassure. 2 lignes à plus de 100 mètres et deux autres à la cassure. Le lac de Verdon est encore un peu bas à cette époque mais reste un géant de plus de 200 hectares, les postes étant bien dégagés qui permettent des lancers sans contraintes particulières.

L’après-midi se passe avec quelques bips et une petite tirette sur une ligne lointaine mais tout reste bien calme, aussi bien pour nous que pour les 17 autres équipes engagées. Seule une carpe de plus de 10 kilos est faire sur le secteur opposé au nôtre.

Il faut attendre 23 H 30, alors que quelques goutes de pluie commencent à tomber, pour connaître le premier départ sur la ligne lointaine de mon frère, c’est une magnifique commune à la bouche bien dure et pas abimée du tout qui rejoint le tapis et pesée par les commissaires à 9,4 kg, nous plaçant ainsi à la deuxième place du classement. Il faut savoir que seules les trois premières équipes seront qualifiées pour le championnat de France 2017 à la fin des deux manches qualificatives.

Le sommeil ne vient plus, mais nous nous recouchons, à 64 et 60 ans, ce type de challenge devient bien difficile ! Mais quel bonheur de pouvoir y participer encore.

A 02 H 20 nouveau départ sur ma ligne au large, une vraie furie ! Après un combat assez difficile parce que le poisson est parti complètement  de côté ce qui nous oblige à lever les lignes pour ne pas perdre le poisson, une carpe commune de toute beauté de 11,750 kg est acceptée par les officiels. Et nous voilà en première position provisoire, puisqu’il ne s’est fait qu’un seul poisson de 12 kg sur le secteur opposé et que notre poids total est de 21,150 kg. A cette heure, après avoir pris un café parce qu’il ne fait pas bien chaud et relancer les lignes nous décidons de nous allonger de nouveau mais le sommeil ne vient plus !

Mais en pleine somnolence quand même, à 04 H 30, nouveau départ de folie sur ma deuxième ligne de cassure, pour une troisième commune, aussi belle que les deux autres, qui sera pesée et comptabilisée à 8,430 kg nous consolidant ainsi provisoirement en première place avec un total de 29,580 kg.

Et puis, à part quelques petites touchettes sans suite, il ne se passera plus rien jusqu’à la fin des 48 heures. Et ce qui est pour nous l’est aussi pour la quasi-totalité des nos adversaires puisqu’il ne sera pris aucun poisson sur tout notre secteur et seulement trois poissons de plus sur le secteur opposé par des équipes différentes.

Pour le bilan il n’aura été pris que 8 poissons pour les 18 équipes présentes par 5 équipes et donc 13 équipes capot. Nous gagnons cette manche difficile et nous en sommes vraiment heureux car c’est la dernière année où nous serons confrontés directement aux plus jeunes qui peuvent atteindre des distances de lancer de prêts de 200 m, mais comme il n’existe pas encore de championnat de France pour les vétérans, la compétition est rude ! Mais il semblerait qu’en 2018 ceci devrait voir le jour.

Quoiqu’il en soit, nous voilà dans une position favorable pour aborder la deuxième manche qui se tiendra dans environ un mois dans la Sarthe 72 – Lac de la Rougeraie à la Chartre sur le Loir. Nous espérons vraiment se classer dans les trois premiers pour aller se confronter aux toutes meilleures équipes qui sillonnent la France. En tout cas….nous ferons tout pour réussir ce challenge si difficile pour nous, mais combien formidable!

Mon conseil matériel Pêche Direct :

1)    Détecteurs de touche Carpe Direct
2)    Lit pliable Carpe Direct

Mots-clefs :, , , ,

Pour une bonne année 2017 !

Posté par admin - 19/12/2016

Par MICHEL

« Saint Pierre, accorde moi d’enfin prendre des poissons si grands que la tentation de mentir en les décrivant me soit à tout jamais épargnée, car je ne suis qu’un pauvre pêcheur. »

Comme le temps est plutôt clément et la température de l’air et de l’eau assez chaude pour la saison, j’en ai profité pour faire une petite session vendéenne dans un étang peu profond et assez difficile à pêcher. Si les poissons restaient peu actifs la journée, j’ai pu sortir deux carpes miroir la nuit à la bouillette carnée de 11,4 kg et 14,6 kg. C’est donc assez satisfait que je vais remiser ma batterie pendant quelques jours, le temps des fêtes.

Alors puisque nous entamons la période des vœux, je vais en profiter pour vous présenter les miens. En tout premier lieu ils iront à notre hébergeur à qui je souhaite de réaliser et dépasser ses objectifs pour la croissance des boutiques dédiées à notre sport favori.
Ensuite à tous les passionnés, carpistes et autres, qui se croisent au bord de l’eau sans se connaître mais qui sont animés de la même ferveur qu’est la pêche sous toutes ses formes.
Et puis je voudrais aussi en formuler quelques uns :

Que les fédérations soient un peu plus attentives aux demandes réitérées des carpistes pour la pêche de nuit notamment et que les associations gestionnaires des parcours attachent une plus grande attention aux pêcheurs plus âgés et/ou à mobilité réduite car leur sécurité et leur confort est l’affaire de tous.

Pour les adeptes du « no-kill » mais surtout pour ceux qui ne le pratiquent pas encore, je vous livre une petite citation : « Le poisson que vous remettez à l’eau est un cadeau que vous faites à un autre pêcheur, tout comme il s’agit peut-être d’un cadeau qu’un autre pêcheur vous a fait ».

Et pour finir, et ceci nous concerne tous ; il s’agit que l’on poursuive et amplifie nos bonnes pratiques en action de pêche, en respectant le milieu qui nous accueille et les personnes que nous croisons et côtoyons, pêcheurs ou non, il est tellement plus agréable de voir une main tendue qu’un poing levé !

Tous mes Meilleurs Vœux pour l’année nouvelle 2017, avec tous les succès souhaités et toujours… toujours autant de plaisir à prendre au bord de l’eau.

Mon conseil matériel Peche Direct :

1) Waders Neoprene 4 mm Carpe Direct
2) Jumelles Lunettes Carpe Direct

Mots-clefs :, , , ,

Peche carpe : montage Chod-rig

Posté par admin - 4/07/2013

Par TEDDY

Ce montage est de plus en plus utilisé depuis quelques années maintenant, tout droit venu de nos amis Anglais. Il est fait pour des fonds vaseux, et sur des plans d’eaux où il ya des herbiers mais  il peut être aussi utilisé sur des fonds durs.

C’est un montage très utile pour les poissons qui se cantonnent au loin, souvent sur des étangs ou lacs fortement pêchés, on appelle cela une pêche sous pression. Très difficile d’atteindre des distances de 110 à 130 mètres avec un montage simple, il nous faut donc pour cela un montage aérodynamique. Le chod est fait pour des pêches comme celle-ci.
Sur un lac où je ne suis pas habitué à pêcher, je rencontre la même situation : une pêche sur un lac sous pression,  je vais donc utiliser sur 2 cannes le fameux Chod rig. Il peut être aussi utilisé sur des poissons qui sautent plus au large et le fait de pouvoir le lancer sur la zone où les poissons sont situés peut parfois changer toute notre pêche ! L’un des montages qui peut changer toute une pêche…

Comment le réaliser ?

Commençons tout d’abord par l’hameçon qui doit être équipé d’un œillet extérieur. Il vous faudra par la suite un fluorocarbone  très rigide d’une longueur de 10cm au maximum, ce montage se monte en D-rig comme nous l’a montré notre ami DOMINIQUE.L, je raccorderai  à l’extrémité un émerillon muni d’un gros anneau. Je glisserai le montage sur un lead core. Ensuite je rajouterai un plomb de 100-130 g puis je rajouterai sur mon lead core une première perle qui bloquera mon montage (ou de le régler), j’ajoute mon montage et rajoute ma dernier perle.
Je raccorde mon lead core à mon corps de ligne et cela est prêt à être propulsé à de très longues distances.

Mon conseil matériel Pêche Direct :

1) Hameçons Carpe Direct
2) Accessoires de montage Carpe Direct

Mots-clefs :, , , ,

Carpe : bas de ligne en tresse

Posté par admin - 1/05/2012

Par DOMINIQUE L.

Durant la longue période hivernale qui nous oblige à laisser les cannes dans leur fourreau, j’en profite pour préparer la saison suivante. Afin de ne jamais être pris au dépourvu une fois au bord de l’eau, je dispose d’un portefeuille à bas de ligne, qui me permettra de m’adapter à toutes les situations possibles.

Le bas de ligne est un élément primordial dans la pêche de nos cyprins, le dernier maillon, avant l’hameçon, qui joint l’homme au poisson. Les bas de ligne souples ont été les premiers à équiper les montages spécifiquement conçus pour la pêche moderne de la carpe. Je vais donc ici vous présenter leur montage.

Pour ce faire, vous aurez besoin :

De la tresse de montage souple, un morceau de gaine silicone, un hameçon à œillet, un émerillon à baril, une paire de ciseaux.

- Prenez un morceau de tresse afin d’obtenir au final un bas de ligne de la longueur désirée.
- Faites une boucle simple (avec un nœud de huit) sur une extrémité.
- Passez l’autre extrémité de la tresse dans l’œillet de l’hameçon de l’extérieur vers l’intérieur (côté pointe).
- Tirez-le en laissant dépasser la longueur de cheveu voulue.
- Faites ensuite un nœud sans nœud d’une douzaine de spires autour de la hampe de l’hameçon.
- Repassez la tresse dans l’œillet vers l’intérieur et tirer fermement.
- Coupez un morceau de gaine silicone adaptée à la hampe de l’hameçon.
- Enfilez la gaine sur le cheveu, puis l’ensemble sur la pointe de l’hameçon et faites coulisser le tout sur la hampe de l’hameçon afin de couvrir le nœud et l’œillet.
- Enfin, faites un nœud sans nœud avec l’autre extrémité de la tresse sur l’émerillon baril (une douzaine de spires).

Le choix de la taille de l’hameçon dépendra de l’esche utilisée, quand à la longueur du bas de ligne, elle dépend de la zone de pêche. Pour ma part, en eau close, mes bas de ligne font 10cm et en eau courante 30cm.

Mon conseil matériel Pêche Direct :

1)  75 Accessoires de montages Carpe Direct
2) Pack pour réaliser 60 bas de ligne Carpe Direct

Mots-clefs :, , , ,

L’entretien du matériel carpe

Posté par admin - 7/03/2012

Par ROMAIN

Je ne supporte pas le fait que mon matériel  de pêche comme toutes mes affaires personnelles soit souillé. Une belle canne ne prendra pas plus de poissons qu’une canne sale, mais pour moi c’est une question de respect des choses qui nous sont chères…

Les cannes
Il est possible de pêcher pendant des années avec la même canne sans jamais passer le moindre coup de chiffon dessus et sous les saletés elle est presque comme neuve. Mais personnellement, je ne supporte pas le fait que mon matériel  de pêche comme toutes mes affaires personnelles soit souillé. Une belle canne ne prendra pas plus de poissons qu’une canne sale. Mais pour moi c’est une question de respect des choses qui nous sont chères.
Pour le blank, on utilisera du liquide vaisselle, puis ensuite il faut rincer la canne et l’essuyer avec un chiffon doux. Quant au spigot, il faut être attentif lors de chaque emboîtement et chaque déboîtement à toute anomalie, le moindre grain de sable peut faire de gros dégâts si l’on ne fait pas attention. Certains pêcheurs n’hésitent pas à talquer ou à enduire de paraffine la partie mâle de l’emmanchement pour parfaire l’assemblage des deux parties de la canne. Les anneaux sont très faciles à nettoyer, avec du papier absorbant on forme une mèche plus ou moins importante suivant l’anneau et on fait plusieurs allers et retours à l’intérieur de l’anneau avec cette mèche. Normalement cela se fait à sec, si le dépôt est un peu gras, on peut s’aider d’un peu de liquide vaisselle.

Le moulinet
Encore plus important que la canne, le moulinet doit fonctionner parfaitement, pour les plus expérimentés le démontage du moulin peut être fait mais personnellement je ne m’aventure pas dans un chantier de mécanique minutieuse. L’essentiel est que les tours de manivelle se fassent en douceur sans accrocs et sans crissements. Il faut tout comme la canne utiliser du liquide vaisselle pour nettoyer la partie extérieure. Il est également important de démonter la bobine puis lubrifier avec de la graisse prévue a cette effet le rotor pour conserver la souplesse lorsque l’on mouline.

Le nylon et la tresse
Le nylon doit être changé tous les ans car il se vrille et s’abîme à cause des éléments naturels tels que l’eau et le soleil. La tresse doit être retournée sur le moulinet de façon à utiliser la tresse qui se trouve au fond de la bobine. Il est important aussi de dévriller la tresse pour éviter les perruques lors des lancés. Le système est simple, des petits plombs prévus à cet effet sont disponibles chez bon nombre de commerçants et le principe est de dévider entièrement la bobine du moulinet puis de tout rembobiner avec ce fameux plomb miracle qui va tourbillonner jusqu’à réaligner la tresse.     

Le reste…
Pour ma part, mon image de pêcheur soigneux doit être flagrante, car un carpiste qui respecte son matériel est un carpiste qui respecte les poissons. Toute la bagagerie sale ou moins sale a un moment ou un autre pris l’humidité, la pluie, la boue, et j’en passe… les tissus absorbent quantité de saletés, de mauvaises odeurs et de microbes… un petit tour en machine à laver ne peut leur faire que du bien ! Il en est de même pour le filet de l’épuisette, le sac de pesé et le sac de conservation.
L’abri a également besoin de beaucoup de soins, en effet quoi de plus désagréable que de se retrouver en pleine nuit le duvet imbibé, arrosé par une gouttière en plein milieu de la toile… il existe dans le commerce de nombreux produits imperméabilisants sous forme de spray.
Pour finir, je peux vous dire que si vous voyez une forte lumière qui vous éblouit au bord d’un lac, il se pourrait bien que ce soit mon matériel que vous apercevez, n’hésitez pas à venir me rendre visite, quand il y a du café pour un il y en a pour deux… 

Mon conseil matériel Peche Direct :

1) Cannes Carpe Direct
2) Moulinets Carpe Direct

Mots-clefs :, , , ,

C’est le printemps au canal!

Posté par admin - 9/06/2011

Par ROMAIN

Il n’est pas rare à cette époque de l’année de collectionner une longue série de capots, puis de connaître un jour une session miraculeuse. Pour faire la différence, deux solutions : patience et persévérance !

Dans le sud nous commençons d’apercevoir de plus en plus de carpes marsouiner les jours de soleil soutenu, leur activité alimentaire reprend petit à petit son cours à en juger par les prises répétées des pêcheurs. Les canaux et les rivières délaissés deviennent les postes de pêche les plus intéressants car  les moins fréquentés. Rappelons-nous que la pêche est un moment de loisir et de détente, après une longue semaine de travail, le calme et la sérénité sont le meilleur des remèdes contre le stress !
L’activité piscicole des canaux s’active avec les mouvements d’eau des bateaux et des écluses qui reprennent du service au printemps. Très peu pêchés (à tort) les canaux nous réservent bien des surprises, notamment lorsque l’activité nautique est soutenue ! Les poissons y sont certainement moins gros que dans les plans d’eau, mais ils y sont sûrement plus combatifs et plus intéressants à pêcher.
Le canal du Midi long de 240km, de Sète a Toulouse  conçu pour le transport des céréales et du vin par Pierre-Paul RIQUET en 1666, nous offre un domaine de pêche intéressant du fait de son agencement, de sa diversité et de son patrimoine piscicole.

Arrivé sur les berges du canal pour la première fois je me pose la question : ou vais-je poser mes lignes ?

Sur les biefs que j’ai pratiqués la pêche était assez simple en soit mais assez technique et précise quand même. Le canal mesure une vingtaine de mètres de large et sur tout le long de son tracé aucune cassure flagrante, ni haut fond, ni hot spot facilement détectable à l’œil. Dans la plupart des cas la pêche se fera entre 30cm et 2 m du bord sur les 2 berges pour trouver le passage des poissons.
Les spots se font rares mais productifs, un déversoir, une buse en béton, une branche dans l’eau, un quai d’amarrage pour les bateaux, tant d’éléments qui font des spots productifs a exploiter.
Un temps d’observation et d’écoute est nécessaire à comprendre l’organisation des poissons sur ce site. Les carpes se déplacent au rythme des écluses, les mouvements d’eaux créent des différences de températures sur plusieurs couches du niveau de l’eau. Après l’avoir pêché à maintes reprises, j’ai  compris que les carpes se présentaient qu’à certaines heures de la journée comme si elles avaient une heure précise pour se nourrir ! De ce fait, maintenant je m’organise de façon à être au bord de l’eau à ce moment précis !
Il faut noter également la présence de quelques secteurs de nuit, qui ont été ouverts il y a quelques années grâce a la contribution des clubs carpistes de la région. Merci aux fédérations concernées et a la VNF qui ont su écouter et collaborer avec les pêcheurs passionnés !
Pour les appâts, les bouillettes de fort diamètre 24 voir 26mm sont préconisées pour sélectionner les plus gros spécimens, les graines sont très productives mais attirent plus de poissons blanc et de petites carpes. Coté nuisibles, je n’ai jamais vu mes billes titillées par des poissons chats qui sont pourtant présents en grosse quantité !
Pour finir, je voudrai insister sur le fait que le canal du Midi joue un rôle bien précis, c’est de faire du commerce fluvial touristique ! Les pêcheurs y sont tolérés, si altercation il y a avec des plaisanciers, le pêcheur sera en tort quoi qu’il arrive, donc il convient de respecter les règles de bonne conduite et de couler les lignes car un bateau de 20 mètres qui emporte une ligne ça peut faire des dégâts !  Pour information, un carpiste s’est vu saisir le matériel et payer une grosse amande pour avoir jeté des cailloux sur un plaisancier qui lui avait pris une ligne…
Le canal s’avère être une bonne alternative aux lacs surpeuplés de pêcheurs, si vous en avez l’occasion n’hésitez pas à le pêcher, vous serez surpris des poissons qui s’y trouvent, dépassant  parfois la barre des 15 kg !   

Mon conseil matériel Peche Direct :

1) Canne à carpe 3 brins Carpe Direct
2) Panier siège Carpe Direct

Mots-clefs :, , , ,

Carpe : pêche de rivière hivernale

Posté par admin - 4/05/2011

Par JORDAN

Suite à une amélioration des conditions météorologiques influant positivement sur le débit de la rivière que je pratique, je me suis décidé de faire une pêche de 24 h en cette fin février.
Lors de cette session j’ai choisi un poste assez éloigné des accès pour fuir la pression de pêche qui s’installe sur le secteur depuis un petit moment. Mon poste, situé en sortie de virage, avait l’avantage d’être protégé du courant. La profondeur d’eau au niveau du lit de la rivière atteignait les 4m et j’avais une bordure peu profonde, bien encombrée où les poissons ne manqueraient pas de se nourrir sous les premiers rayons du soleil… Niveau amorçage, n’ayant pas eu le temps de préparer mon coup, j’ai amorcé 5 kilos de boules d’amorces remplies de graines et fragments de bouillettes pour rendre très rapidement mon spot attractif. Pour fixer les carpes j’ai envoyé deux kilos de billes aux crabes boostées au liquide de foie sur toute la zone en insistant sur les spots qui recevront mes montages.

Un amorçage qui attire vite le poisson est de rigueur lors de pêches rapides

Mes montages, composés d’un mètre de lead core, d’un clip plomb recevant des plombs de 170 à 200 g pour lutter contre le courant et d’un bas de ligne de 40 cm en fluoro terminé par un hameçon de 2, recevront un bonhomme de neige à connotation carné fortement boosté. Après avoir pris soin d’ajouter un sac soluble de pellet, je lance mes cannes en direction d’obstacles : deux pêcheront la bordure, les deux autres seront placées au niveau du lit de la rivière. Tout pêche à 16h et le premier poisson, un chevesne me rendra visite 20 min plus tard, j’augmenterais alors la taille des mes esches en passant sur deux billes de 24 mm !

Le poste est sympa, plus qu’à attendre le poisson…

Seuls quelques indésirables viendront animer ce début de soirée, et après un bon repas je prendrais la direction du duvet, la nuit va être fraîche… C’est à 3h30 que j’enregistrerais un départ sérieux, malgré le soin que je prends pour éviter que la carpe ne rejoigne les obstacles, ce qu’elle arrivera quand même à faire, je suis obligé d’enfiler les waders pour aller déloger le poisson d’un amas de branche en bordure… Le poisson est assez modeste, mais il est en pleine forme ! Plusieurs autres poissons du même calibre rejoindront mon tapis de réception dans la nuit avant l’arrêt de toute activité au lever du jour, je ne tarderais pas à remballer, satisfait d’avoir pu passer un moment fort agréable au bord de l’eau malgré ce maigre résultat…

Mon conseil matériel PECHE DIRECT:

1) Sac de couchage CARPE DIRECT
2) Waders néoprène CARPE DIRET

Mots-clefs :, , , ,